Peugeot Exalt, radical et conceptuel

Peugeot Exalt, radical et conceptuel

 
Peugeot n’entend pas se laisser distancer par la concurrence. Si les temps sont durs, le constructeur tient par dessus-tout à démontrer sa vitalité. Cela passe donc par des prises de risques stylistiques notamment. Cette prise de risque se retrouve dans le nouveau concept présenté par la marque au Lion, l’Exalt. 
 
L’Exalt, présenté en avant première à Pekin, est une berline à vocation haut de gamme qui se dévoile sous un savant mélange de matériaux nobles, de textile chiné, de cuir patiné, d’acier brut, d’ébène.
Cela donne une berline 5 portes longue de 4m70, aux tonalités radicales, au superflu effacé. Pour marquer le coup, Peugeot a réalisé une carrosserie en acier brut formée à la main par un maître artisan tôlier. Cela donne ainsi une ligne totalement épurée, étirée, dynamique et fluide. 
Au regard, sur la face avant, via le capot, le caractère de l’Exalt se démarque avec force. Pour Gilles Vidal, le directeur du Style de Peugeot, « Peugeot dévoile ainsi sa vision de la berline qui associe design racé et polyvalence ». 
 
A l’intérieur, Peugeot a cherché à présenter un habitacle où l’harmonie était la notion la plus élémentaire qui soit. L’effet est efficace tant les détails nobles se remarquent. Nous pensons en particulier au petit volant gainé de cuir et de textile chiné ainsi que la dalle numérique haute disposés dans l’axe du conducteur pour une prise en mains et une lecture intuitives. Dans le prolongement de la console centrale, on retrouve deux écrans tactiles escamotables émergeants de la planche de bord. Sur la planche de bord sont implantés neuf Toggle Switches  évoquant par leur dessin l’univers de la musique. Ils sont répartis en deux groupes, deux commandes à gauche du petit volant, sept à sa droite. Cette répartition est retenue pour la capacité du cerveau humain à mémoriser aisément jusqu’à sept éléments, en position et en fonction. 
 
Outre ces éléments marquants, ce concept Exalt affiche également des données des plus séduisantes, comme son poids par exemple, limité à seulement 1700kg. Pour lui donner du corps, le constructeur lui choisit une propulsion par une chaine de traction HYbrid4plug-in de 340ch répartis entre les quatre roues. Le moteur 1.6 THP 270 est développé par la section Peugeot Sport. Couplé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports, ce 4-cylindres essence développe une puissance spécifique de près de 170ch/l, soit parmi les meilleures au monde. A l’arrière, le train multibras intègre une machine électrique de 50 kW pour les phases de roulage électrique ou hybride. Cette machine intervient également pour recharger la batterie par freinage récupératif. Au lever de pied de la pédale d’accélérateur, le freinage est produit par le couple résistif de la machine électrique. La technologie HYbrid4 convertit ainsi en électricité l’énergie cinétique qui serait dissipée par les disques et plaquettes. 

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *