Borgward, une nouvelle marque

Borgward, une nouvelle marque

Borgward, une marque allemande disparue en 1961 et qui renaît aujourd’hui de ses cendres. Et de manière plutôt spectaculaire, si l’on juge le produit ! Ce nouveau modèle se présente en effet sous les traits d’un long SUV à 5 ou 7 places.
Long de 4,7 mètres, cette Borgward BX7 présente des traits qui sont assez proches des concurrents Audi Q5 et autres Porsche Macan. Les comparaisons s’arrêtent là car le bolide fait appel à une technologie qui lui est propre. Il faudra toutefois un peu patienter avant de faire sa connaissance en Europe, car le SUV est d’abord promis pour le marché chinois. A ce titre, sachez que la marque allemande s’est alliée avec le constructeur chinois BAIC qui a fourni les fonds.

A la pointe
Ce qui impressionne le plus, c’est le contenu technologique de ce nouveau modèle. Pour un constructeur qui (re)démarre, c’est assez ébouriffant : tablette multimédia de… 12,3 pouces (sic) commandant toutes les fonctions d’info-divertissement de la voiture et possédant un point d’accès internet et arsenal sécuritaire complet. A ce titre, recensons le système de lecture des panneaux routiers, les caméras « vision 360° », le régulateur de vitesse adaptatif, le système de freinage automatique avec reconnaissance des piétons, l’alerte anti-dévoiement, le dispositif de compensation au vent latéral…

Sous le capot
Borgward promet deux motorisations, mais pas encore de diesel, marché chinois oblige. La première est bien dans l’air du temps, car il s’agit d’une version hybride rechargeable (Hybrid Plug-In), promise pour 402 chevaux et dotée d’une autonomie sur le mode électrique de 55 km. La seconde, plus classique, reprend le moteur thermique de cette dernière variante, à savoir un moteur essence turbo de 2 litres et délivrant 224 chevaux.

 

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *