Bugatti Chiron, pour reprendre son trone

Bugatti Chiron, pour reprendre son trone

Si elle est toujours l’automobile de tous les superlatifs, la Bugatti Veyron a été chahutée ces dernières années par le trio Porsche 918McLaren P1LaFerrari. Avec 1 500 ch, sa remplaçante remettra tout le monde d’accord. Étonnamment, pas d’hybridation au programme selon nos confrères : la future Bugatti ferait toujours confiance au pharaonique W16, porté à 1 500 ch et non secondé par un moteur électrique comme chez Porsche, McLaren ou Ferrari.

Ironiquement, alors qu’on avait pu accuser la Veyron (turbocompressée, faisant appel à une boîte à double embrayage et à une transmission intégrale) de céder à la facilité comparé à la noblesse et à l’ascétisme techniques d’une McLaren F1 (propulsion atmosphérique ultralégère à boîte manuelle et voiture la plus performante du monde pendant une décennie avant la Veyron), la Chiron incarnera donc une supercar de puristes aux standards de la fin des années 2010…

Les performances devraient être à la hauteur, on parle d’un 0 à 100 km : H en 2 s et une vitesse de pointe de l’ordre de 460 km/h !

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *