Divas Italiennes : Absolute dream

Divas Italiennes : Absolute dream

Impossible de ne pas rêver devant les divas italiennes. Nous ne parlons ici que de GT et de sportives des trois créateurs italiens les plus célèbres, Maserati, Lamborghini et Ferrari. Mais comment ne pas avoir une pensée pour Pagani, un argentin venu marcher sur les plates-bandes du trio magique !

Si les voitures allemandes sont connues pour offrir luxe et qualité de fabrication hors normes, les italiennes le sont plus pour leur look sportif et des moteurs fabuleux. Zoom sur les marques de voitures italiennes les plus mythiques. Pour de nombreux amateurs, voitures italiennes riment avec lignes sportive et bestialité et, c’est un fait, à l’image du cheval cabré de Ferrari ou du taureau de Lamborghini, ou encore du trident de chez Maserati, il est aisé de faire le rapprochement. La voiture de sport Italienne, c’est avant tout une ligne agressive, associée à une couleur qui ne trompe pas et, bien entendu, un moteur performant.

Elles font rêver depuis plusieurs dizaines d’années déjà les hommes de toutes nations et les femmes ne sont pas indifférentes, elles non plus !

Cependant, ces divas ne sont pas à mettre entre toutes les mains, elles sont souvent capricieuses et seuls les pilotes aguerris pourront pleinement profiter de leurs chevaux…

Ferrari, Lamborghini, Maserati ou encore Pagani… Autant de marques qui nous font rêver et qui font l’histoire de l’automobile depuis plus d’un siècle pour certaines… On espère aussi le retour d’une très grande marque de voitures de sport italienne, de Tomaso ! La marque fut à l’apogée de son art dans les années 70/80, puis elle disparut en 2004 en même temps que son fondateur l’Argentin Alejandro de Tomaso. En mars 2015, L3 Holding et la société Genii Capital de Gérard Lopez, propriétaire notamment de l'écurie course Lotus F1 Team, annoncent leur rachat de la marque, lors d'une vente aux enchères, pour environ 2 millions d'euros. Ils envisagent sa relance avec un objectif de production annuel de 4 500 voitures pour 2019.

Maserati

Maserati est une vieille dame née en 1914. De 1881 à 1898, six frères naissent à Voghera, dans la province de Pavie où leur père, Rodolphe Maserati, est cheminot : Carlo, Bindo, Alfieri, Mario, Ettore et Ernesto. A l'exception de Mario, qui choisira la peinture, tous se consacreront à la mécanique.

Elle appartient depuis 1993, à la société Fiat. La marque a subi des hauts et des bas durant sa longue existence, toutefois, depuis quelques années, elle gagne en notoriété, grâce enfin à des voitures fiables et à la technique irréprochable. La gamme actuelle est composée de quatre modèles, la Ghibli, déclinée en 4 versions, la Quattroporte, 4 versions également, le GranTurismo, encore 4 versions et, enfin, le GranCabrio, lui aussi en quatre versions pour ne pas être en reste !

Lamborghini

L’histoire raconte ensuite que Ferrucio, agacé par le manque de fiabilité de ses Ferrari, tantôt trop bruyantes, peu confortables ou même ne freinant pas assez bien pour lui, décida de faire mieux en construisant ses propres voitures de sport sous sa marque ! «Tu sais conduire un tracteur, mais tu ne sais pas conduire une Ferrari. Si Enzo Ferrari ne m’avait pas asséné cette mesquinerie un jour où je me plaignais d’insolubles problèmes sur ma propre Ferrari, je n’aurais peut-être jamais construit mes voitures». Piqué au vif, Ferruccio Lamborghini décide alors de défier Ferrari en construisant sa propre voiture de Grand Tourisme à moteur V12. En octobre 1967, au Salon de Turin, le monde entier comprend que cet «illuminé» au cœur tendre a gagné son pari : la «Miura» venait de naître. Le mythe est en marche…

Ferrari

La plus célèbre marque de voitures de sport débute en 1947, quand la première Ferrari sort de l’usine à Maranello, il s’agit de la 125 S. Bien avant, en 1938, Enzo Ferrari est nommé à la tête d’Alfa Corse, mais il démissionne en 1939 pour fonder sa propre société, Auto Avio Costruzioni, installée dans les anciens bâtiments de la Scuderia. Il fabriquera sa première voiture de route, dénommée type 815, elle ne se nommait pas encore Ferrari, ayant un contrat lui interdisant d’exploiter son nom… Ce n’est qu’en 1947 que la vraie histoire des Ferrari de route débute avec la présentation de la 166 MM, première vraie Ferrari de route ! Depuis, la marque est passée à la postérité et les modèles actuels sont tout simplement les meilleurs sportives du monde !

Pagani

C’est un nouveau constructeur Italien (1991), ne construisant que des «supercars» concurrençant directement les Lamborghini et Ferrari. Harocio Pagani est un Argentin qui débuta sa carrière chez Lamborghini avant de fonder sa propre entreprise de recherche de composite Pagani en 1988. Début 1990, il commence le dessin de sa propre voiture et Mercedes, en 1994, accepte de lui fournir ses moteurs V12. Le premier modèle se nommera finalement Zonda C12 (le nom initial de Fangio ayant été abandonné par respect pour le pilote qui meurt en 1995). La Pagani Zonda sera déclinée en de très nombreuses versions. Elle est finalement remplacée en 2001 par la Pagani Huayara.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *