Mazda 3, à l’assaut de la Golf

Mazda 3, à l’assaut de la Golf

Le constructeur nippon a profité du salon de Francfort et de son exposition internationale pour venir et présenter sa 3ème génération de sa Mazda 3. Cette nouvelle version de la compacte japonaise est ambitieuse et souhaite venir concurrencer la reine des reines, la Golf. Ambition logique ou non, la nouvelle Mazda 3 a su se faire remarquer en bien en Allemagne. Ceci grâce au langage stylistique Kodo (l’âme du mouvement, pour les Japonais) qui ne manque pas de suscité de nombreuses interrogations. Pour Mazda, cela signifie que son modèle phare opte pour une illustration idéale d’une osmose parfaite entre le conducteur et son véhicule.

Elle propose par exemple une assise surbaissée et élargie, en parfaite harmonie avec le style KODO, et un habitacle rejeté en arrière carac¬térisé par d’imposants passages de roue et un profil incliné ascendant vers l’arrière. Son empattement plus long associé à des porte-à-faux avant et arrière plus courts souligne le caractère réso¬lument performant de la Nouvelle Mazda3, contribuant par ailleurs à améliorer sa stabilité et sa sécurité tout en libérant davantage d’espace pour le moteur et ses occupants.

Mazda adopte une finition plus aboutie gage d’une plus grande qualité de fabrication, comme en témoignent la minimisation des écartements entre les panneaux de carrosserie et la cinématique d’ouverture des portes qui se veut étonnamment naturelle.

Dans l’habitacle, Mazda dévoile là aussi une nette évolution de style avec, en particulier, le poste de conduite plus orienté vers le centre de l’habitacle, ce qui lui donne une meilleure ergonomie. On note également le gros travail du constructeur pour rendre cet habitacle encore plus techno addict avec une excellente connectivité embarquée, la MZD Connect, qui interagit avec le Smartphone de l’utilisateur, et se base sur les actuelles fonctions Bluetooth, email, SMS et de navigation. Ce système permet en outre d’accéder en toute sécurité à un large choix de contenus et de services mobiles à bord du véhicule, via la plate-forme de cloud AhaTM, comme des fils d’actualité Facebook et Twitter, 40 000 web radios, des podcasts, des livres audio, des services de localisa¬tion personnalisés.

Pour finir, les données qui sont essentielles pour tous les pilotes que nous sommes, celles concernant les motorisations. Sur ce point, Mazda propose deux solutions essence et une solution diesel (le 1.5 de 100 chevaux et 150 Nm, le 2.0 de 120 chevaux et 210 Nm et 2.2 de 150 chevaux et 380 Nm). Tous bénéficient de la récupération d’énergie au freinage i-Eloop, et le diesel passe même la norme Euro6 sans avoir besoin de post-traitement des NOx.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *