Mercedes Classe A : tres petites retouches

Mercedes Classe A : tres petites retouches

L’actuelle Classe A est arrivée sur le marché en 2012 et a immédiatement réorienté Mercedes, avec une clientèle plus jeune et un produit bien plus dynamique. En Europe, par exemple, deux clients sur trois sont nouveaux pour Mercedes. La mutation d’un petit monovolume à une berline compacte sportive a donc connu un grand succès !

S’il y avait bien une critique formulée à l’égard de la Classe A, c’est en ce qui concerne son confort de suspension. « Avec ce facelift, nous répondons à la demande de nos clients qui désiraient plus de confort, sans perdre en dynamisme », promet le responsable marketing de Mercedes, Ola Källenius. La Classe A est ainsi équipé du « Dynamic Select », qui peut modifier le caractère du moteur, de la direction et du châssis, de confortable à sportif. L’apparence a été légèrement revue. Le pare-chocs avant se veut plus acéré, on y trouve une nouvelle calandre et, en option (de série sur l’AMG), Mercedes propose des phares LED à hautes performances. A l’arrière, les feux sont redessinés et les échappements sont également mieux intégrés. Dans l’habitacle, la Classe A profite d’une nouvelle instrumentation et de matériaux à la meilleure qualité perçue. L’écran multimédia central est un brin plus grand (diamètre de 8 pouces). Enfin, pour intégrer votre smartphone à votre voiture, « Apple CarPlay » et « MirrorLink » seront proposés dès 2016.

Plus de « cdi »

On relève quelques petites modifications sous le capot. La Classe A 160 de 102 chevaux est la nouvelle motorisation essence d’accès. Le modèle A 250 Sport gagne 7 chevaux (218 ch actuellement). Du côté des diesels, le logo « cdi » est remplacé par un « d » nettement plus bref. Enfin, la A 180 d BlueEfficiency Edition remporte la palme de la version la plus sobre, avec une moyenne annoncée à 3,5 l/100 km (89 g CO2/km). Enfin, la A 220 d promet maintenant 177 chevaux (soit 7 de plus). Mercedes remet de l’ordre dans le segment des compactes sportives. La A 45 4 Matic promet quelque 381 chevaux, ce qui est mieux que la nouvelle RS3 Sportback (367 chevaux). Le 0 à 100 km/h est annoncé en 4,1 secondes, ce qui est un dixième de mieux que sa rivale d’Ingolstadt.

Les carnets de commandes de la nouvelle Classe seront bientôt ouverts, l’introduction étant prévue à l’automne.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *