Mercedes GLA, best-seller en puissance

Mercedes GLA, best-seller en puissance

Francfort, théâtre des nouveautés, paradis des amoureux de Mercedes ! Une nouvelle fois, c’est dans la ville allemande que le constructeur a dévoilé au monde entier son nouveau petit crossover GLA. De l’avis de tous, ce crossover puise son inspiration dans la Classe A de Mercedes, notamment au niveau de sa plateforme, de ses motorisations ou encore de l’habitacle. Deux versions sont pour l’instant annoncées, la version de base et l’AMG, la plus sportive des deux, comme toujours chez Mercedes.

Compagnon de route idéal au quotidien, le GLA offre un habitacle flexible et modulable. Les dossiers des sièges arrière se rabattent complètement et peuvent même se régler en inclinaison (option). Le vaste compartiment de chargement (421 à 836 l) est exempt d'obstacles gênants. Grâce au seuil de chargement bas et au hayon large (avec ouverture automatique disponible en option), le chargement ne pose aucun problème.

Des formes épurées et sensuelles qui expriment le luxe et la modernité : telle était l'approche des designers, telle est la philosophie de Mercedes-Benz en matière de design. L'objectif consistait à créer des formes épurées et des surfaces lisses qui mettent en avant le caractère high-tech et qui, en même temps, suscitent l'émotion. Les formes épurées et sensuelles reflètent les trois aspects clés du design : tradition, émotion et progressisme. La ligne de toit basse, la position de conduite haute et les passages de roue imposants confèrent au GLA un fort pouvoir de séduction. Les surfaces clairement définies sont complétées par des lignes bien dessinées qui délimitent les différentes zones avec précision et qui, par leur alternance, sculptent la carrosserie du véhicule, modelée avec soin et caractérisée par un dynamisme subtil.

Avec l'avènement du GLA, une autre série se hisse en tête de son segment en matière de caractéristiques aérodynamiques. Le coefficient de pénétration dans l'air  (Cx) s'établit à 0,29. La surface de traînée (Cx x S), décisive pour la consommation de carburant à partir de 60 km/h environ, est tout aussi inégalée : 0,66 m2.

Afin de réduire les bruits aérodynamiques, le GLA a fait l'objet de nombreuses mesures. Parmi celles-ci figurent notamment un concept d'étanchéité à plusieurs niveaux pour les portes, une étanchéité supplémentaire de la jointure entre le hayon et le toit et une étanchéification latérale du hayon. Les montants de vitre particulièrement rigides préviennent les nuisances aérodynamiques au niveau des portes à vitesse très élevée et réduisent les vibrations.

La plage de puissance des moteurs essence de 1,6 l et 2,0 l de cylindrée va (dans un premier temps) de 115 kW (156 ch) sur le GLA 200 à 155 kW (211 ch) sur le GLA 250. Le GLA 250 4MATIC abat le sprint de 0 à 100 km/h en seulement 6,5 secondes, confortant ainsi les ambitions de championne du dynamisme de la Classe GLA. Il affiche une vitesse maximale de 235 km/h et ne consomme en cycle mixte que 7,1 l/100 km (CO2 : 151 g/km). Les deux blocs diesel se caractérisent par des reprises dynamiques et une efficience très élevée. Le GLA 200 CDI possède une cylindrée de 2,2 l et développe une puissance de 100 kW (136 ch) et un couple maximal de 300 Nm. Le moteur a été remanié au profit de l'efficience.

Toutes ces indications démontrent la volonté du constructeur d’installer durablement cette Classe GLA et de l’asseoir comme l’un de ses futurs best-sellers. Le prix de base devrait tourner autour de 30.000€.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *