Veneno : Venin mortel !

Veneno : Venin mortel !

Ce qui ne devait être qu’un exercice de style fabriqué à 3 exemplaires aura un tel succès (les trois exemplaires vendus en quelques minutes… à 3,3 millions d’euros pièces tout de même), que la firme de Sant’Agata décida finalement d’en produire neuf, voire plus si la clientèle répondait présente !

Voici donc la Veneno, comme toujours, Lamborghini fait référence à la tauromachie, Veneno étant un taureau de combat célèbre pour avoir blesser à mort le torero José Sanchez Rodriguez en 1914 !

Pour les puristes, Veneno signifie en espagnol venin. La Veneno possède une ligne de guerrière avec des chevaux partout ! Une carrosserie taillée à la serpe, extrapolée de l’Aventador en plus agressive, c’est peu dire ! Sous le capot, on retrouve le V12 de 6,5 l pour 750 chevaux, propulsant l’ensemble à plus de 355 km/h et un fantastique 0 à 100 km/h en 2,6 secondes… Si le coupé n’est plus commercialisé au catalogue du constructeur, il reste encore la Veneno Roadster, avec les mêmes prestations et les mêmes performances, mais aussi, hélas, le même tarif, soit plus de 3,3 millions d’euros !

On quitte à regret Lamborghini, mais avant, parlons d’un concept car, qui est, lui aussi, au catalogue du constructeur. Pour l’heure, il ne s’agit que d’un exercice de style, mais Lamborghini n’a jamais produit de concept car sans donner une suite… Alors voici probablement le futur de la marque, l’Asterion. Même si Stephan Winklemann, le patron de Lamborghini, confirme qu’il ne s’agit que d’un concept, le but étant de prouver que la marque était capable de produire une supercar hybride, ce n’est pas le genre de la maison de faire des choses inutiles ? Alors il est probable que l’Asterion (Asterion LP 910-4) verra le jour. Actuellement le modèle possède une ligne assagie par rapport aux autres modèles de la marque, mais sous le capot, ca change tout, 910 chevaux piaffent d’impatience d’en découdre ! Trois moteurs électriques et un V10 essence (V10 5.2 de 610 ch, 3 électromoteurs de 300 ch pour le trio), rien que ça !

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *