BMW i3, la nouvelle ère, c’est pour aujourd’hui !

BMW i3, la nouvelle ère, c’est pour aujourd’hui !

L’i3 du constructeur allemand marque de son emprunte l’ère des voitures électriques. BMW  évolue avec cette i3 qui se présente comme le 1er modèle tout électrique produit en série par le groupe allemand. D’ailleurs, cette production connait visiblement un franc succès, puisque même avant l’arrivée des premières moutures en concession, le service des pré-commandes concernant l’i3 dépasse les prévisions les plus optimistes du constructeur.

Une bonne nouvelle au vu des lourds investissements lancés par BMW en 2007 (on parle de plus de 600M€) pour parvenir à produire une grande famille de voitures électriques. L’i3 est la première pierre de cet édifice et le succès de son lancement laisse augurer d’un bel avenir pour cette branche du constructeur.

Pour ceux qui pensaient que l’i3 serait juste un ovni, BMW apporte donc la preuve du contraire. Son i3 est stylée et dévoile un look résolument tourné vers le modernisme. Ultra compacte, faite pour être la citadine du futur, l’i3 ne mesure que 3m99 mais se montre tout de même pour 4 à 5 personnes, d’où un coffre à la capacité limitée. Légère par ailleurs, l’i3 a été entièrement conçue pour être électrique. Les ingénieurs de BMW se sont évertués à créer un ensemble cohérent et surtout doté d’un rapport poids/performance/autonomie idéal.

Accusant un poids à vide de 1195kg, elle est plus légère que la plupart des voitures du segment des compactes, tout en offrant nettement plus de place aux quatre occupants. Parcourant le zéro à 100 km/h en 7,2 secondes et le zéro à 60 km/h en 3,7 secondes, elle distance les voitures  conventionnelles de dimensions et de puissance comparables. Avec de telles performances, et surtout, d’après les premiers testeurs, d’excellentes reprises, l’i3 fait honneur à la réputation de BMW en la matière. En terme d’autonomie, l’i3 ne révolutionne pas les genres pour le moment, puisque BMW annonce un maximum de 200km en mode Eco Pro +.

Le constructeur s’est attaché à rendre son modèle plus efficace, plus performant, plus « vert », ceci grâce à l’utilisation de matériaux nobles (aluminium plastiqué associé à de la fibre de carbone). C’est une réussite, tout comme la gestion de l’espace intérieur où, selon les premières critiques, nous n’avons guère l’impression d’être dans un ensemble compact (l’habitacle, par ailleurs, est produit avec des matériaux recyclables).

L’i3 a tout d’une grande au final, prix inclus bien entendu. Là encore, pour accéder à BMW, il vous faudra sortir le chéquier puisque le prix de base de l’i3 est de 34.990€ (hors bonus écologique) jusqu’à 41.600€ pour la version Urban Life.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *