BMW Série 4 Cabriolet, la révélation

BMW Série 4 Cabriolet, la révélation

BMW nous a fait patienter comme le constructeur allemand sait y faire quand il souhaite faire durer le plaisir. La version Cabriolet de sa Série 4 était très attendue. Elle a été révélé juste avant le salon de Los Angeles et présentée en première mondiale en Californie. Pour ceux qui ont découvert la version Coupé présentée dans notre numéro d’été, vous reconnaitrez immédiatement les nouvelles lignes lancées par le constructeur, des lignes et un design qui font de cette Série 4 Cabriolet un modèle charismatique et puissant, le tout sans jamais perdre en élégance. Ce serait un comble pour BMW.

Plus grande que la très réussie Série 3, cette version conserve un bel équilibre avec un porte-à-faux réduit à l’avant et à l’arrière, un long capot, un habitacle reculé. Le peaufinage aérodynamique de la BMW Série 4 Cabriolet est visualisé par les diffuseurs aérodynamiques latéraux « Air Breather », placés derrière les passages de roues avant. La partie arrière basse s’inscrit de manière harmonieuse dans la fluidité de la ligne d’ensemble. Elle est dominée par des lignes horizontales et met en avant les passages de roues musclés.

Qui dit Cabriolet, dit toit rétractable. Sur cette série 4, les rumeurs qui voulaient que BMW s’accoquine d’un toit en toile étaient donc fausses puisque c’est bien un toit en dur qui est posé sur ce modèle. Pour le mettre en place, il vous faudra 20 secondes, à vitesse peu élevée (18km/h), autant de temps pour le remettre à sa place. Selon le constructeur, la conception du toit, en mode fermé notamment, se distingue par une isolation phonique nettement améliorée grâce au ciel de pavillon absorbant et, donc, par un gain de confort perceptible tout en étant entièrement apte aux sorties hivernales. Avec ce ciel de pavillon entièrement habillé et doté d’un éclairage intérieur additionnel, l’ambiance à bord correspond par ailleurs à celle régnant à bord d’un coupé.

En ce qui concerne les motorisations proposées par BMW,  point de surprise sur ce thème puisque le constructeur reprend des solutions déjà éprouvées comme le 435i Cabriolet (6 cylindres en ligne essence, 306ch), le 428i Cabriolet (4 cylindres essence, 245ch) ainsi que le 420d Cabriolet (4 cylindres diesel, 184ch). A noter que ces trois solutions répondent déjà aux normes Euro6. Pour le 435i Cabriolet, ses performances séduisent et vous permettront de ne mettre que 5,5 secondes pour atteindre les 100km/h. Pour allier motorisation et transmission idéale, BMW place de série une boite manuelle 6 rapports. En option, vous pourrez opter pour une boite auto 8 rapports.

Pour cette Série 4 Cabriolet, vous retrouverez quatre types de finitions en plus de celle de série (Sport, Modern, Luxury et M Sport). Vous apprécierez également la présence de la technologie « BMW ConnectedDrive » qui, selon le constructeur, d’imposer de nouvelles références dans les domaines de la sécurité, du confort et de l’infodivertissement. Parmi les points forts de ce programme, mentionnons : le système de navigation Professional nouvelle génération, l’Affichage Tête Haute HUD couleur, la Protection active des piétons, les feux de route permanents anti-éblouissement à LED, la Protection Active des occupants ou encore le Régulateur de vitesse actif ACC +.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *