Dodge Challenger, un restylage convaincant

Dodge Challenger, un restylage convaincant

 
C’est bien entendu dans les allées du Salon de New York que le constructeur US Dodge a choisi de présenter sa nouvelle version de son muscle-car, la Challenger.  Il faut dire que depuis 2008, il devenait nécessaire pour le constructeur de se renouveler un peu pour venir titiller ses deux gros concurrents en la matière, les Mustang et Camaro.
 
Si Dodge n’a qu’un impact très limité sur le marché français, sa réputation est toute autre de l’autre côté de l’Atlantique. En 2013, la version de base de la Challenger s’est écoulée à plus de 50000 exemplaires, un chiffre très honorable mais encore assez loin des leaders du marché.
 
En guise de changement, Dodge s’est surtout attaquer à l’habitacle de sa « muscle-car », même si on peut noter l’apparition des feux à LEDS (une quasi nécessité aujourd’hui) ainsi que d’une nouvelle grille de calandre plus agressive. A l’intérieur, des notions de confort apparaissent pour vous rendre la vie meilleure. Par rapport à 2008, l’intérieur séduit bien plus par ses meilleures finitions, par l’ambiance plus douillette qu’il dégage. Moins rustique en quelques sortes, plus moderne, avec notamment l’arrivée d’un grand écran 7’’ central placé entre les compteurs ainsi que d’un autre de 8,4’’ positionné en haut du tableau de bord, ce dernier étant équipé du système d’information-divertissement « UConnect ». En plus de cela, Dodge place également un avertisseur de collision, d’angle-mort ainsi qu’un régulateur de vitesse qui se veut adaptatif. Pour marquer les esprits, Dodge offre à sa Challenger trois variantes de finitions, les SXT, R/T et SRT. L’entrée de gamme bénéficie du moteur V6 3,6l boosté par 305ch. Mais les « heureux » futurs clients pourront aussi choisir entre deux autres gros blocs V8, le 5,7l 375ch et surtout le 6,4l alimenté par 485ch et un couple de 643Nm qui devrait lui permettre de pousser la Challenger dans ses derniers retranchements en ne mettant que 4,5 secondes pour passer la barre des 100km/h avec une vitesse de pointe annoncée à 293ch.
 
Une « Muscle-Car » plus moderne, plus dans l’air du temps !
 

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *