Jaguar XJR, l’heure de la démesure a sonné

Jaguar XJR, l?heure de la démesure a sonné

Il y avait une folle frénésie dans la Grosse Pomme à l’occasion du salon automobile local sur le stand du prestigieux constructeur Jaguar. Ce dernier dévoilait la version R de sa dernière XJ, la XJR donc.

Cette présentation était très attendue puisqu’elle devait être la réponse de l’Anglais aux Allemands et leurs sportives surpuissantes. La réponse du berger à la bergère en quelques sortes. Pour le coup, Jaguar a décidé de se lancer dans la course à la démesure puisque le moteur de base (un V8 510ch, faut-il le rappeler) gagne en puissance et passe à 550ch à 6500tr/min. But de la manœuvre ? Afficher des performances encore plus surprenantes bien entendu.

L’effet est une réussite puisque la XJR explose les compteurs et ne met que 4,6 petites secondes pour atteindre la barre des 100km/h. A noter que Jaguar utilise toujours sa boite automatique 8 rapports qui s’adapte à votre style de conduite, le tout en gardant le fameux Stop&Start. Cela permettra ainsi aux conducteurs de ce bijou d’optimiser au mieux leur consommation puisque la moyenne annoncée par Jaguar, en consommation mixte, est de 11,6l/100 alors que son taux de C02 émis est de 270g/km. Ces performances ne l’empêchent pas tout de même d’atteindre facilement la vitesse de pointe de 280km/h (celle-ci étant toutefois limitée électroniquement).

Bien entendu, une Jaguar ne serait pas une Jaguar sans un sens esthétique unique. Cette XJR ne faillit pas à la règle puisqu’elle se présente avec une classe folle, un mélange de sobriété (chère à Jaguar) et de modernité assumée. Sa ligne racée est magnifiée par les formes de ses entrées d’air en bas du bouclier avant. Au vu du succès rencontré à New York, cette nouvelle « Jag » risque bien de faire craquer le plus grand nombre

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *