Les nouveautés dans le Honda CR-V

Les nouveautés dans le Honda CR-V

Dévoilé en 2013 au Salon International de l’auto, le Honda CRV 2013 de quatrième génération connaît depuis un franc succès. Le SUV a été soumis par le constructeur japonais à un régime bien mérité pour mieux correspondre aux attentes du marché européen. Avec dans ses précédentes versions 150ch sous le capot, le CR-V avait souvent été décrié pour être trop puissant pour sa catégorie. A présent disponible en diesel accouplé à une transmission deux roues motrices et à une boîte manuelle à six rapports, le CR-V 1.6 i-DTEC, allégé de 116 kilos – dont 47 kilos pour le moteur seul – allie à présent puissance et efficience.

Plus petit, toujours costaud

Un nouveau modèle mais un concept qui reste le même : le nouveau CR-V 1.6 i-DTEC s’affiche comme le juste équilibre entre l’efficacité énergétique et les performances d’une berline, les dimensions spacieuses d’un monospace, et la valeur ajoutée du SUV compact, alliant fonctionnalité et sécurité.

Avec 120ch et une valeur de couple maxi de 300Nm, la cylindrée affiche toujours une puissance satisfaisante en regard de sa nouvelle sobriété.

Moins massif que le CR-V 2.2 i-DTEC, le petit diesel gagne en dynamisme et en maniabilité ce qu’il a perdu en puissance moteur. Bénéficiant d’un système de suspension et de direction assouplies, le SUV offre une aisance de conduite et une tenue de route remarquables.

La part belle à l’éco-conduite

L’addition d’un moteur diesel permet une nette amélioration du rendement énergétique du CR-V, avec une consommation annoncée à 4,5L/100km. En outre, la nouvelle génération du CR-V échappe au malus écologique dont vient d’écoper le 2.2 avec des émissions de CO2 passant de 149g/km à 119g/km, un plus pour un véhicule de cette puissance.

A l’occasion du marathon MPG, l’occasion a été donnée au petit poulain de Honda de faire ses preuves. Un test strictement indépendant a été réalisé avec le CR-V 1.6 i-DTEC dont les performances énergétiques se sont révélées époustouflantes. Testé dans des conditions réelles sur route variée sur plus de 800 kilomètres, le petit SUV affiche une consommation de 3,6l/100km, bien en-deçà des 4,5l/100km annoncés par le constructeur.

Confort et ergonomie

Les caractéristiques intérieures du CR-V en font un ardent compétiteur sur le segment des SUV. Parmi les plus spacieux et silencieux de sa catégorie, le véhicule présente un intérieur aussi élégant que confortable. Le tableau de bord intègre un système de navigation satellite à reconnaissance vocale, un radar de recul et un ordinateur de bord. S’ajoute à cela la banquette arrière magique, rabattable 60/40 en un seul geste, qui permet en l’absence de passager à l’arrière d’optimiser l’espace de stockage. Une fois replié, le coffre offre un large espace plat d’un impressionnant volume de 1669 litres à hauteur de toit.

Le prix

Avec son bloc diesel et sa transmission descendue à deux roues motrices, le CR-V devient nettement plus compétitif en termes de coût, avec une entrée de gamme à 27 100 euros.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *