Porsche 911 Turbo Cabriolet

Porsche 911 Turbo Cabriolet

Le rendez-vous était pris pour les passionnés de Porsche. Après avoir marqué les esprits de tout le monde à Francfort avec deux modèles phares, la 911 Turbo ainsi que la 918 Spyder hybride, Porsche a mis le cap de l’autre côté de l’Atlantique, direction la Californie, pour le Salon de Los Angeles. Dans la Cité des Anges, le constructeur dévoilait, pour une première mondiale, sa nouvelle et très attendue Porsche 911 Turbo Cabriolet et sa soeur, la Turbo S Cabriolet.

« Dynamisme, puissance, fluidité sont
une nouvelle fois au rendez-vous »

Bien entendu, pour ceux qui ont déjà pu voir la 911 Turbo, vous ne serez guère étonnés par les lignes somptueuses de ces deux versions cabriolet. Une nouvelle fois, dynamisme, puissance et fluidité sont au rendezvous.

Porsche n’a pas fait les choses à moitié pour donner le plus de peps possible à ces deux variantes. La Turbo reçoit un bloc 6 cylindres à plat complété par deux turbocompresseurs de 3,8l boosté à fond par 520 chevaux, tandis que la Turbo S, elle, voit sa puissance grimper jusqu’à 560 chevaux.

Avec deux aussi puissantes motorisations, les performances annoncées par Porsche ont de quoi nous faire saliver. Jugez plutôt. La première ne met que 3,5 secondes pour passer la barrière des 100 km/h tandis que sa version S est encore plus rapide avec seulement 3,2 secondes. Les deux pouvant atteindre une vitesse de pointe maximale de 318km/h.

Des chiffres qui décoiffent et donnent envie de la prendre en main. Le constructeur allemand annonce par ailleurs une consommation moyenne de 9,9l/100km, ainsi que des émissions de CO2 de 231g au kilomètres (une baisse de 16% par rapport aux modèles précédents). Ceci impliquera donc un malus écologique d’environ 6.000€ (chiffre annoncé jusqu’à la fin de l’année 2013, en attendant le probable rehaussement du barème début 2014).


« La 911 Turbo S Cabriolet ne met que 3,2 secondes
pour atteindre les 100km/h »

Tout comme sur la 911 Turbo, les deux Turbo Cabriolet adoptent le nouveau système Porsche Active Aerodynamics (PAA) qui leur permet d’exprimer pleinement leur potentiel. Ce système s’utilise par déploiement télescopique de l’aileron arrière en trois positions synchronisées avec celles de la jupe avant, qui comporte une lèvre de spoiler en élastomère souple montée sur système pneumatique.

En parlant de pneumatiques, un détail technique concernant l’essieu arrière est à mettre en avant. Grâce à leurs roues arrière directrices, les Turbo Cabriolet et Turbo S Cabriolet peuvent, en fonction de la vitesse, braquer ou contrebraquer selon un angle allant de +/- 2,8° par rapport aux roues avant. Pour finir, bien entendu, qui dit Cabriolet, dit capote. Celle des nouveaux modèles 911 Turbo Cabriolet a été entièrement repensée. Il s’agit d’un toit souple constitué de trois plaques transversales indépendantes en magnésium habillées de tissu. Cette conception crée une capote à la fois légère et robuste.

L’ouverture et la fermeture électrique de la nouvelle capote se font à l’aide d’une touche sur la console centrale, ou bien à partir de la clé du véhicule, en 13 secondes environ et jusqu’à une vitesse de 50 km/h. Le pliage en Z permet d’en protéger la face intérieure. Ces deux bijoux vous plaisent ? Si les prix France n’ont pas encore été annoncés, ils devraient se négocier autour de 176.000€ pour la Turbo Cabriolet et environ 210.000€ pour la Turbo S.

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *