Aston Martin McLaren

Aston Martin DBS Superleggera / McLaren GT

Nous allons désormais nous attarder sur deux autos récentes. D’une part la DBS Superleggera de fin 2018, et d’autre part la McLarenGT de mai 2019. La première est une Super GT, sportive à souhait (et déjà disponible en version cabriolet), et la seconde est une Grand Tourisme dont le point fort reste avant tout son espace de chargement, en faisant le compagnon idéal pour les longs trajets.

Look

La DBS Superleggera est une réussite stylistique, avec un look beaucoup plus musclé que la DB11. Un toit nervuré, des ailes arrière très larges, des blocs optiques tirés de la DB11 et Vantage, la DBS est résolument sportive. Dans la démesure, sa calandre géante impressionne, a fortiori si on la regarde dans le rétroviseur.

La McLaren GT possède un design assez proche de ce qu’a fait McLaren ces 5 dernières années, notamment dans la gamme Sports Series. Un capot avant un peu nervuré, avec une face inspiré de la SpeedTail, d’imposantes prises d’air latérales, des feux arrière très fins…

Intérieur

L’habitacle de la DBS est sportif, mais également confortable, avec des sièges baquets matelassés. Cuir et Alcantara pimentent cet intérieur. Aucun écran tactile, mais plusieurs équipements de série intéressants (sièges chauffants, GPS, caméra 360 degrés).

La McLaren GT est une auto de tous les jours, avec une visibilité incroyable grâce à son nouveau pare-brise.Le tableau de bord numérique a été remanié pour une meilleure ergonomie. Les sièges peuvent être en cuir, alcantara ou encore en cachemire (oui, oui). Le confort est clairement une priorité.

Par ailleurs, au niveau du coffre, le combat est inégal. La McLaren GT en possède deux (avant et arrière) pour un volume total de 570 L, à des années lumière des 200 L de la DBS Superleggera. Côté pratique et longs trajets, la McLaren GT est indétrônable. Il faut dire que la DBS Superleggera est une 2+2, ce qui forcément a un impact sur l’habitabilité.

Motorisation

L’Aston Martin DBS Superleggera possède un V12 5,2 L biturbo développant 725 chevaux pour 900 Nm de couple. Des chiffres impressionnants, bien plus que les 620 chevaux tirés du V8 de McLaren. En un sens, ceci démontre le parti pris par le constructeur de Gaydon : une auto résolument sportive. Non pas que la McLaren GT n’est pas une sportive, mais elle mise davantage sur l’habitabilité et la polyvalence, ce qui requiert certains sacrifices. Pourtant, à poids égal (environ 1530 kg), la McLaren GT a paradoxalement une meilleure accélération (3,2 s contre 3,4 s).

L’avis de la rédaction

Même si la McLaren GT semble beaucoup plus adaptée à un usage multi-fonction, même si l’habitabilité est indiscutable, même si son prix est 50,000 euros moins cher, il est difficile de résister à la sirène du V12 de la DBS, même s’il est accompagné de turbos. D’autant plus que la patte Aston Martin est brillamment menée, avec une des plus belles DBS de l’histoire, en plus d’être la plus puissante. Le côté quelconque de la McLaren GT ne joue pas en sa faveur, elle semble moins exclusive.

Aston Martin DBS Superleggera
Aston Martin DBS Superleggera
previous arrow
next arrow
Slider

 McLaren GT
 McLaren GT
previous arrow
next arrow
Slider

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.