+ 500 chevaux

Les + 500 chevaux 2019

Une inexorable montée en puissance

La puissance a toujours été un des éléments clés de la fascination automobile. Nous aimons les voitures de façon générale, mais nous sommes fascinés par les voitures puissantes.

C’est une attirance qui sommeille en nous, liée à une certaine idée de l’automobile parfaite qui hurle et qui roule vite.

Pourtant, de nos jours, la puissance n’est plus l’apanage du véhicule de sport biplace, ou de quelques véhicules sportifs italiens (cf. notre autre dossier dans ce numéro). Nous parlerons ici de puissance pure, celle délivrée par le moteur.

Comment expliquer ce changement progressif ? Tout simplement car les avancées techniques (comme les turbos, il faut le reconnaître) et technologiques (nouvelles boîtes plus efficaces, par exemple) permettent des gains de puissance presque continus.

Par conséquent, la puissance des véhicules de série augmente et devient la norme. Nous voyons même des SUV ou des véhicules électriques se multiplier et devenir de plus en plus puissants.

Il faut alors sans cesse se surpasser pour produire toujours plus beau, toujours plus fort, toujours plus rapide et performant.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les voitures actuelles sont de plus en plus puissantes, alors que l’environnement automobile français s’y prête de moins en moins.

Peu importe leur nom : sportive, supercar, hypercar, megacar… nous sommes face à des machines merveilleuses, qui transcendent l’élément puissance même.

En tout cas, compte tenu de la prolifération des constructeurs et d’une hausse du nombre de modèles, nous sommes servis. Il nous faudra bientôt renommer ce dossier “ Les voitures de + 500 chevaux ” !

Aston Martin DB11 AMR

639 ch – 334 km/h – 220,000 €

La DB11 remplace la DB9 depuis 2016 et est disponible en coupé mais également en cabriolet. Cette auto de grand tourisme exceptionnelle est disponible avec un V8 ou un V12 et représente la classe anglaise. Depuis la création de la marque, la DB11 est la plus puissance et la plus efficace des DB de série.

Reconnaissable au premier coup d’oeil, la DB11 marque un véritable renouveau et un changement radical de style. Sa silhouette élancée laisse imaginer un véhicule agile à la tenue de route dynamique.

Dans l’habitacle épuré et personnalisable à souhait, de nombreux boutons ont disparu au profit d’un écran 8 pouces surplombant la console centrale. On parle de grand tourisme sportif, à la fois immersif et confortable, avec technologies et système multimédia de pointe.

Dans sa version la plus puissante (DB11 AMR), on trouve un 12 cyl en V développant 639 ch pour 700 Nm de couple. Dans la DB11 AMR, le châssis a été retravaillé pour exacerber le plaisir de conduite. Cette propulsion est équipée d’une boîte automatique à 8 rapports. Nouvelle direction et suspensions en font un véhicule polymorphe s’adaptant aux situations.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 5200 cm3
  • Puissance : 639 ch
  • Couple : 700 Nm
  • 0-100 km/h : 3,7 secondes

Aston Martin DBS Superleggera

725 ch – 340 km/h – 255,000 €

L’héritage DBS est très fort pour la marque anglaise. En ce sens, la DBS Superleggera incarne la devise Aston Martin : Power, Beauty, Soul. Cette auto de Grand Tourisme est à la fois belle et performante et trône au-dessus de la gamme Aston Martin actuelle comme un véritable étendard.

Finesse et puissance font alliance de façon symbiotique dans cette auto aux lignes sophistiquées, intégrant de nouvelles technologies, comme sa lame avant. Calandre immense, feux effilés et modernes.

Dans l’habitacle, cette Coupé 2+2 se veut cossue et sportive. Les sièges baquets sont matelassés (et chauffants à mémoire de forme !), le cuir omniprésent. La console centrale moderne intègre un écran non-tactile. Plusieurs équipements de série renforcent la polyvalente, comme le GPS ou la caméra 360 degrés.

Sous le capot, le V12 5,2L de la DBS est sans compromis : 725 chevaux pour 900 Nm de couple. Ce couple jusqu’alors inconnu chez Aston Martin propose une conduite inédite, avec des accélérations et des reprises dantesques. Les performances de la DBS Superleggera sont à la hauteur des attentes.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 5198 cm3
  • Puissance : 725 ch
  • Couple : 900 Nm
  • 0-100 km/h : 3,4 secondes

Aston Martin Rapide AMR

603 ch – 330 km/h – 221,000 €

La berline d’Aston Martin connaît désormais une version ultra-sportive avec sa variante AMR (Aston Martin Racing). Seuls 210 exemplaires de cette Rapide seront produits.

Les évolutions esthétiques par rapport à une Rapide de série sont assez visibles, avec une calandre élargie, un capot ajouré et de nouveaux feux de jour LED assez gros. L’utilisation massive de la fibre de carbone est également un élément qui ne trompe pas quant à la sportivité désirée.

À l’intérieur, tout respire la sportivité, notamment une console centrale entièrement en fibre de carbone, ou l’utilisation des touches vertes, évoquant les Aston Martin de course.

La sobriété anglaise est également de mise, avec des sièges en alcantara des surpiqûres assorties à la couleur carrosserie choisie par le propriétaire. Par ailleurs, trois finitions sont proposées sur ce modèle.

Sous le capot, le V12 6L atmosphérique développe 603 ch pour 630 Nm de couple (soit 43 ch de plus qu’une Rapide S). La puissance est envoyée via une boîte automatique à 8 rapports qui a été recalibrée. Au bout du compte, la Rapide AMR est la plus performante et la plus dynamique Rapide de tous les temps.

Fiche Technique

  • Moteur : V12 6L
  • Cylindrée : 5935 cm3
  • Puissance : 603 ch
  • Couple : 630 Nm
  • 0-100 km/h : 4,4 secondes

Aston Martin Vantage

510 ch – 313 km/h – 155,300 €

La Vantage est le modèle le plus compact dans la gamme Aston Martin actuelle, bien qu’elle partage sa plateforme avec la DB11. Véritable boule de nerfs, elle combine agilité et instinctivité et se trouve être beaucoup plus légère que sa devancière. Ses lignes sensationnelles et sculpturales lui confèrent des caractéristiques de prédateur, avec des flancs musclés, un arrière large mais surtout un avant dynamique.

Le cockpit de la Vantage est centré sur le conducteur. Fonctionnel, avec une position de conduite abaissée, il offre une expérience immersive au pilote qui s’installe derrière son volant. Particulièrement bien lotie en équipements (de série ou en option), cette Vantage vous procurera tout ce dont vous avez besoin.

Sous le capot, la Vantage respire grâce à un V8 4,0 L biturbo à la sonorité viscérale. Celui-ci développe 510 chevaux pour 685 Nm de couple. Une boîte automatique ZF à 8 rapports transmet la puissance aux roues. La Vantage est une véritable voiture de sport, avec un pilotage dynamique et une réactivité hors pair.

Fiche Technique

  • Moteur : V8 4,0L biturbo
  • Cylindrée : 3982 cm3
  • Puissance : 510 ch
  • Couple : 685 Nm
  • 0-100 km/h : 3,6 secondes

Audi R8 V10 Performance

620 ch – 331 km/h – 202,500 €

L’Audi R8 a récemment été renouvelée de façon très subreptice. Son look intemporel a su refaire peau neuve à coups de légères modifications : l’énorme calandre inspirée de la R8 LMS GT3 de course, un nouveau diffuseur arrière avec des pots d’échappement ovales. Sa version entrée de gamme se nomme désormais “Audi R8 V10 Quattro”, et la version plus radicale “Audi R8 V10 Performance”.

L’habitacle évolue très peu. Elle ne cache pas sa vocation sportive avec son volant à méplat. Particulièrement aboutie et truffée d’équipements de série, de nouveaux modes de conduite adaptés, la nouvelle Audi R8 est un petit plaisir.

Sous le capot, l’Audi R8 V10 Performance est équipée d’un moteur atmosphérique V10 de 5,2 L (le même que l’Huracan). Une boîte S-Tronic à double-embrayage et 7 rapports fait passer les 610 ch dans les roues.

Sportive par excellence chez Audi, la R8 nouvelle génération répond exactement à sa philosophie.

Fiche Technique

  • Moteur : V10
  • Cylindrée : 5204 cm3
  • Puissance : 610 ch
  • Couple : 560 Nm
  • 0-100 km/h : 3,1 secondes

BMW M5 Competition

625 ch – 250 km/h – 144,000 €

Version haute-performance de la série 5, la BMW M5 est le pinacle de la berline allemande 4 portes à vocation sportive. La M5 n’a jamais été aussi radicale et dynamique que depuis cette dernière génération, commercialisée depuis 2018.

Sous tous les angles, on retrouve son caractère athlétique et exclusif. Notamment avec la M5 Competition, qui offre le niveau le plus élevé de performances.

Dans l’habitacle, on retrouve les éléments qui font de la M5 une berline d’affaires élégante et minutieuse. Un poste de conduite de première classe vous accueille dans un environnement fait de cuir, où l’interconnectivité et l’assistance au conducteur proposent un nouveau niveau de référence chez BMW.

Sous le capot, dans sa version la plus puissante (M5 Compétition), on retrouve un V8 développant 625 chevaux pour 750 Nm de couple. Pour la première fois, elle dispose d’un système 4 roues motrices et de la transmission xDrive.

La BMW M5 peut donc, grâce aux multiples modes de conduite, être une véritable propulsion pour le plus grand bonheur des puristes.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 4395 cm3
  • Puissance : 625 ch
  • Couple : 750 Nm
  • 0-100 km/h : 3,3 secondes

Bugatti Chiron

1500 ch – 420 km/h – 2 millions €

La Bugatti Chiron est la personnification des superlatifs. Cette auto hors du commun est la voiture de sport de série la plus puissante, la plus rapide, la plus luxueuse, la plus exclusive. Avec 500 exemplaires au monde, le succès de la Chiron est indéniable.

Sa silhouette tout en rondeurs évoque sans équivoque l’ADN Bugatti, avec le grille avant fer à cheval ornée du Logo Bugatti. Les feux avant sont très fins, alors que le bandeau lumineux arrière lie les deux phares. L’intérieur est un havre de confort et de technologie.

Particulièrement luxueux, les matériaux sont de qualité, avec une finition aux petits oignons. Chaque détail de l’habitacle est entièrement personnalisable par le client. Il est également possible de commander une Chiron avec le Sky View, une option ajoutant un double toit opaque.

La Chiron reprend le bloc moteur de la Veyron, à savoir un W16 amélioré qui développe 1500 ch pour 1600 Nm de couple. Inutile de préciser que ses performances sont à la hauteur avec une vitesse de pointe annoncée à 420 km/h.

La Chiron Sport, allégée de 16 kg, est plus légère et se veut plus dynamique. La Chiron a également servi de base à des véhicules ultra-limités, comme la Divo ou encore la Voiture Noire.

Fiche Technique

  • Moteur : W16
  • Cylindrée : 7993 cm3
  • Puissance : 1500 ch
  • Couple : 1600 Nm
  • 0-100 km/h : 2,4 secondes

Ferrari Portofino

600 ch – 320 km/h – 193,410 €

Cette Grand Tourisme d’exception, remplaçante de la California, est venue hausser le niveau d’entrée de gamme Ferrari. Moderne et stylée, cabriolet et luxueuse, la Portofino pourra vous transporter vous et 3 autres passagers vers n’importe quelle destination. Plus longue et plus large que la California, elle garde l’empattement.

L’habitacle perpétue la tradition du cabriolet élégant à l’italienne. Centré sur le conducteur et inspiré de la 812 Superfast, toutes les fonctions primordiales peuvent être gérées à partir du volant. Le passager pourra également profiter du nouveau système d’infotainment assez développé.

L’auto est tellement travaillée qu’il est difficile de noter qu’il s’agit d’un cabriolet lorsque le toit est déployé. Elle est également polyvalente, avec un coffre qui s’agrandit.

Equipée d’un V8 de 600 chevaux, une boîte F1 double embrayage transmet la puissance aux roues. Très agréable à conduire, elle saura vous donner le sourire, surtout si vous roulez les cheveux aux vent. En y réfléchissant, c’est assez incroyable de voir une auto entrée de gamme culminer à 600 chevaux d’emblée, même chez Ferrari.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3855 cm3
  • Puissance : 600 ch
  • Couple : 760 Nm
  • 0-100 km/h : 3,5 secondes

Ferrari F8 Tributo

720 ch – 340 km/h – 220,000 €

La remplaçante de la Ferrari 488 GTB a été présentée il y a peu. La grande génération des V8 Ferrari perdure avec la F8 Tributo. La silhouette est familière, vu qu’elle semble se répéter depuis la 458 italia.

Mais la F8 Tributo est beaucoup plus travaillée, et s’inspire même de la mythique F40. Plus légère, tout aussi puissante, la F8 Tributo est une sportive prometteuse, malgré l’absence de quatre roues directrices.

Les phares avant sont raccourcis et effilés, le museau de l’auto rappelle la Pista avec ses entrées d’air, les aérations sur les flancs sont retravaillées. L’arrière quant à lui est complètement novateur : 4 feux ronds font leur apparition.

La lunette arrière en lexan, striée comme sur la F40, est un très beau détail. L’habitacle quant à lui est pour ainsi dire identique à celui de la 488 à quelques détails près. Tout est orienté vers le conducteur, le volant devient plus petit et les écrans d’infotainment plus grands.

Plusieurs nouveautés arrivent comme le Side Slip Angle Control (dérapages électroniquement contrôlés). Sous le capot, un moteur V8 central arrière qui développe 720 ch pour 770 Nm de couple. Autant vous dire que la F8 Tributo entrée de gamme s’aligne d’emblée sur la 488 Pista.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3902 cm3
  • Puissance : 720 ch
  • Couple : 770 Nm
  • 0-100 km/h : 2,9 secondes

Ferrari GTC4 Lusso

690 ch – 335 km/h – 266,000 €

La Ferrari GTC4 Lusso est une familiale d’exception qui cache bien son jeu. La remplaçante de la FF s’est véritablement et durablement imposée dans la gamme Ferrari comme une sportive polyvalente et adaptée à toutes situations.

Ligne de toit fuyante, la GTC4 Lusso perpétue le Shooting Brake, démarré avec la FF. La GTC4 Lusso est un objet de désir, mais un désir raisonnable qui peut s’utiliser au quotidien.

Comme souvent chez Ferrari, l’intérieur est beau et accueillant. D’autant plus qu’il est souvent le fruit d’un tailor made artisanal fait à la main, dérivant d’une personnalisation client.

Cette 2+2 avec une touche italienne est faite pour vous : avec un coffre de 450 Litres, elle peut même accueillir un sac de golf. Déconcertante tant elle s’avère pratique, la GTC4 Lusso est une vraie 4 places d’exception.

Sous le capot, la GTC4 Lusso est équipée d’un V12 atmosphérique développant 690 chevaux. Mais une version moins puissante (610 ch) pourvue d’un turbo, elle n’en reste pas moins mordante ! Dans sa version propulsion GTC4 Lusso T, c’est la première Ferrari 4 places motorisée par un V8 !

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 6262 cm3
  • Puissance : 690 ch
  • Couple : 697 Nm
  • 0-100 km/h : 3,4 secondes

Ferrari 488 Pista

720 ch – 340 km/h – 291,710 €

Ce modèle est la version la plus radicale du précédent V8 Ferrari, la 488 GTB, remplacée par la F8 Tributo début 2019. La 488 Pista est une édition ultra-limitée et ultra-exclusive, qui répond à des exigences de performance inégalables.

Construite pour le circuit, elle a commencé un nouveau langage esthétique chez Ferrari. Notamment avec cette face avant, qui intègre une aération sur le capot pour favoriser l’appui (et que l’on retrouve sur la F8 Tributo). Dans l’habitacle, la 488 Pista perd quelques éléments de confort et d’insonorisation.

En effet, la chasse aux kilos superflus a été menée avec grand succès. La philosophie de la Pista est en phase avec ce nouvel intérieur très sportif. Une version découvrable Pista spider existe également.

Le V8 turbo de la 488 Pista développe 720 chevaux pour 770 Nm de couple. Soit le même que celui de la F8 Tributo ! Ceci lui permet de bondir dans un 0 à 100 km/h en à peine 2,85 secondes.

Dérivée de la 488 Challenge et de la 488 GTE, tout a été revu et adapté pour une utilisation circuit. C’est également la première déclinaison ultra-radicale Ferrari à ne pas être équipée d’un V8 atmosphérique (la dernière étant la 458 Speciale).

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3902 cm3
  • Puissance : 720 ch
  • Couple : 770 Nm
  • 0-100 km/h : 2,85 secondes

Ferrari 812 Superfast

800 ch – 340 km/h – 295,948 €

La remplaçante de la F12 est décidément une belle recrue. La berlinette Grand Tourisme équipée d’un V12 dégage énormément de potentiel, peu importe le mode de conduite choisi.

Forcément, plus on atteint la zone rouge, plus elle devient furieuse. Esthétiquement, elle reprend les feux arrière de la GTC4 Lusso, mais ne vous fiez pas aux apparences…

Comme beaucoup de V12 Ferrari, le confort n’a jamais été l’objectif ultime. Les sièges sont un peu fermes, les clignotants tournent avec le volant (peu pratique, il faut un temps d’adaptation).

Plusieurs aides à la conduite viennent s’assurer que vous resterez le maître de vos émotions : contrôle de stabilité et de traction ou encore le différentiel et amortissement pilotés.

Sous le capot avant, on retrouve un V12 6,5L atmosphérique de 800 chevaux pour 718 Nm de couple. De quoi dégager des performances hallucinantes grâce à une boîte F1 à double embrayage. Chantante, mélodieuse et bougrement rapide (Vmax : 340 km/h), la 812 Superfast porte bien son nom.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 6496 cm3
  • Puissance : 800 ch
  • Couple : 718 Nm
  • 0-100 km/h : 2,9 secondes

Ferrari LaFerrari

963 ch – 350 km/h – 2,5 millions €

Lancée en 2013 mais encore d’actualité, ce serait un crime de ne pas mentionner la Ferrari LaFerrari dans ce dossier. En effet, cette supercar italienne ultra-limitée (499 unités dans le monde) reste bel et bien d’actualité, a fortiori avec la sortie de sa version cabriolet en 2017.

Ses lignes avant-gardistes semblent venues d’un autre monde. Ses performances également.
L’habitacle de ce véhicule d’exception est minimaliste comme celui de sa devancière, l’Enzo. Pourtant, il se veut plus cossu et plus confortable (Ferrari n’a pas fait l’impasse sur la climatisation cette fois-ci).

Véhicule hybride, la LaFerrari possède un V12 de 800 chevaux couplé au système Hy-Kers lui donnant 163 chevaux supplémentaires. L’utilisation de matériaux composites la rend légère (1370 kg) et efficace.

La supercar italienne représente le summum en matière de luxe, performance et exclusivité. Mais son prix prohibitif, même par rapport à d’autres Ferrari, en font une auto particulièrement rare à voir.

Fiche Technique

  • Moteur : V12 Hybride
  • Cylindrée : 6262 cm3
  • Puissance : 963 ch
  • Couple : 900 Nm
  • 0-100 km/h : 2,9 secondes

Ferrari Monza SP1 et SP2

810 ch – 300 km/h – 1,7 millions €

Le constructeur italien a lancé sa nouvelle gamme Icona, avec les Monza SP1 et SP2. Cette gamme de véhicules à édition limitée s’inspire du passé et puise dans l’histoire de la marque italienne pour créer de nouveaux modèles néo-rétro.

En ce sens, les barquettes Monza SP1 (monoplace) et SP2 (biplace) sont de véritables hommage au passé. En l’espèce, tout particulièrement aux Ferrari 750 Monza et 166 MM.

Avec 500 exemplaires (SP1 et SP2 mélangés), ces barquettes sur base de 812 Superfast héritent d’un châssis aluminium et d’une carrosserie carbone. L’absence de pare-brise est pallié par un nouveau système de pare-brise virtuel, intégré à l’immense capot de ces véhicules à la silhouette galbée et arrondie.

La motorisation est un V12 6,5 L atmosphérique avec une sonorité bien particulière. Ses 810 chevaux se déchaînent à la moindre accélération et ses performances sont bien loin des voitures des années 50 auxquelles elles rendent hommage.

Très légères (1500 kg), ces nouvelles séries spéciales de Ferrari personnifient la sensation de conduite à ciel ouvert dans un espace très atypique, similaire aux voitures de course.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 6496 cm3
  • Puissance : 810 ch
  • Couple : 718 Nm
  • 0-100 km/h : 2,9 secondes

Jaguar F-Type SVR Coupé

575 ch – 322 km/h – 143,460 €

La Jaguar F-Type SVR Coupé est la plus puissante féline dans la gamme Jaguar (et n’existe pas en version cabriolet). Le monde restreint des voitures de plus de 500 ch n’a plus aucun secret pour la plus légère de la famille F-Type (échappement en titane).

Sa silhouette est sportive et l’aérodynamisme est poussé à son paroxysme, avec notamment la présence d’un aileron arrière en fibre de carbone. Son moteur V8 suralimenté, développant 575 ch pour 700 Nm de couple, offre un plaisir de conduite inégalable, des accélérations fluides et sèches ainsi qu’une vitesse de pointe dépassant les 300 km/h.

Des performances sur-mesure qui pour une auto qui n’en reste pas moins luxueusement sportive, avec des sièges Performance SVR matelassés.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 5000 cm3
  • Puissance : 575 ch
  • Couple : 700 Nm
  • 0-100 km/h : 3,7 secondes

Koenigsegg Regera

1115 ch – 410 km/h – 2,2 millions €

La Koenigsegg Regera est une voiture de sport avec une philosophie différente : mettre l’accent sur le côté pratique tout en gardant la sportivité propre à la marque suédoise. Le kit “Ghost Package” permet d’améliorer l’aérodynamisme avec de nouveaux appendices sur la carrosserie.

Les 80 exemplaires ont tous déjà été vendus. L’habitacle de la Regera est très luxueux par rapport aux précédents modèles. La Regera se veut plus polyvalente et utilisable au quotidien, notamment en milieu urbain.

L’instrumentation de la Regera est numérique, avec un écran vertical de 9 »qui intègre Apple CarPlay. Elle peut par ailleurs faire office de Hotspot WiFi. Sous le capot, on y trouve une motorisation hybride rechargeable combinant un V8 et trois moteurs électriques.

Le bloc moteur peut aller jusqu’à 1500 ch pour 2000 Nm de couple. Coupleuse, la Regera est très performante. Mais ce n’est pas sa véritable raison d’être. La technologie Koenigsegg Direct Drive (KDD) a été développée exclusivement pour la Regera, et permet de se passer de boîte de vitesse via un système ingénieux alliant moteurs électriques et le moteur à combustion interne. D’ailleurs, la Regera possède un mode tout-électrique avec 50 km d’autonomie.

Fiche Technique

  • Moteur : Hybride V8 + moteurs élec
  • Cylindrée : 5065 cm3
  • Puissance : 1500 ch
  • Couple : 2000 Nm
  • 0-100 km/h : 2,7 secondes

Lamborghini Huracan EVO

640 ch – 325 km/h – 184,034 €

Comme son nom l’indique, la Huracan EVO est bien plus qu’un restylage esthétique de la Huracan, mais une réelle évolution. Esthétiquement, la face avant gagne un nouveau bouclier avec de nouvelles entrées d’air. L’aérodynamisme a donc été grandement amélioré.

Le diffuseur arrière a lui aussi été remanié, un becquet fixe fait son apparition, et les échappements sont empruntés à la Huracan Performante. Un air de famille qui n’est pas anodin.

La Huracan EVO se veut une version beaucoup plus polyvalente et conduisible au quotidien de sa très exclusive devancière. Sous le capot, on retrouve un V10 atmosphérique.

En ce sens, son et plaisir sont au rendez-vous avec cette italienne très joueuse à l’adhérence impressionnante. Les 640 chevaux sont également bien là, la même puissante qu’une certaine Huracan Performante ! Qu’est-ce qui sépare les deux italiennes ? Les roues arrières directrices et l’absence du système aérodynamique ALA.

Fiche Technique

  • Moteur : V10
  • Cylindrée : 5204 cm3
  • Puissance : 640 ch
  • Couple : 600 Nm
  • 0-100 km/h : 2,9 secondes

Lamborghini Aventador SVJ

770 ch – 350 km/h – 349,116 €

Présentée pendant l’été 2018, la Lamborghini Aventador SVJ vient probablement marquer la fin de carrière du V12 actuel de la marque. Il s’agit de la version la plus puissante et la plus radicale de l’Aventador.

Accessoirement, c’est également la voiture de série la plus rapide sur la Nordschleife, de quoi conférer un certain aura à l’auto.
Plusieurs modifications esthétiques au programme, comme les aérations sur le capot de part et d’autre du logo, ou un nouveau bouclier avant et jupes latérales.

L’aileron arrière ultra-dynamique fait sensation. L’auto bénéficie du système ALA 2.0, encore plus performant (+40% d’appui). L’habitacle est semblable à celui d’une Aventador S. Avec son V12 atmo de 770 chevaux, la SVJ est une brute de puissance et de performance, mais également le taureau enragé le plus puissant de l’histoire de la marque italienne.

Malheureusement, sur les 900 exemplaires prévus, il y a fort à parier que très peu verront le circuit. C’est dommage compte tenu du potentiel énorme de l’auto.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 6498 cm3
  • Puissance : 770 ch
  • Couple : 720 Nm
  • 0-100 km/h : 2,8 secondes

Lamborghini Urus

740 ch – 305 km/h – 207,715 €

Le Super-SUV de Lamborghini semble avoir répondu aux attentes qui reposent sur ses épaules. L’Urus est également une des italiennes les plus vendues de la marque, et se vend très bien.

Son look tout en lignes acérées est fidèle au style Lamborghini, son regard agressif dévoile sa personnalité. Disponible en version 5 places (ou 4 places, en option), il emprunte la plateforme du Q7 ou du Bentayga. SUV oblige, il s’agit du modèle le plus haut de la gamme Lamborghini, ce qui en fait un SUV très spacieux, malgré une ligne de toit assez fuyante.

L’instrumentation digitale est une belle innovation. Sous le capot, l’Urus n’a pour le moment qu’un V8 turbo de 650 ch. V8 qui n’en reste pas moins très coupleux (850 Nm). Pendant longtemps il a été le SUV le plus rapide au monde avec un 0 à 100  km/h en 3,6 s (récemment devancé par le Bentayga Speed).

Les ingénieurs n’ont pas oublié le plaisir de conduite et l’aspect baroudeur d’un SUV : plusieurs modes de conduite sont disponibles (neige, sable, terre, eau et un mode personnalisable).

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 6498 cm3
  • Puissance : 650 ch
  • Couple : 850 Nm
  • 0-100 km/h : 3,6 secondes

McLaren 600 LT

600 ch – 328 km/h – 232,000 €

La McLaren 600LT remplace la 570s dans la gamme “Sports Series” de McLaren. Son nom “Long Tail” est assez évocateur, et suggère son fort potentiel. Homologuée route, elle semble être davantage taillée pour la piste Le nombre d’exemplaires n’est pas défini, mais limité car la production durera 1 an.

Sa ligne ultra-basse avec ses échappements en hauteur, au-dessus du compartiment moteur, reflètent le style de McLaren, taillé pour l’aérodynamisme. Un aileron fixe la rallonge légèrement, mais lui donne surtout un look beaucoup plus sportif que la 570s.

Les éléments en carbone sont très nombreux et contribuent à la rendre très légère (à peine 1247 kg). La McLaren 600 LT symbolise à elle seule la formule “Light is Right”.

Sur le spyder, le toit se déploie en 15 secondes jusqu’à 40 km/h, et les performances restent inchangées malgré une légère hausse de poids. Sous le capot de la 600 LT, on retrouve un V8 turbo de 600 chevaux pour 620 nm de couple. Difficile de croire que nous sommes dans l’entrée de gamme du constructeur anglais.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3799 cm3
  • Puissance : 600 ch
  • Couple : 620 Nm
  • 0-100 km/h : 2,9 secondes

McLaren 720S

720 ch – 341 km/h – 249,175 €

Arrivée sur le marché en 2017, la McLaren 720s a vite fait ses preuves pour remplacer la 650s. Ses concurrentes s’appelaient 488 spider ou encore Aventador S. Sa ligne basse et sa silhouette arrondie témoignent d’un travail aérodynamique assez poussé, ce qui en font une bête de performance.

Contrairement à la Senna, le style est au service de la performance ! La 720s est très pratique. Son habitacle est plutôt cossu bien que très sportif, et l’amortissement piloté la rend d’autant plus confortable. Les finitions sont d’une rare qualité, avec un style très McLaren, à base de boutons ronds.

Les grandes surfaces vitrées la rendent lumineuse et procurent une très bonne visibilité, pour une sensation de liberté et de contrôle de l’auto. Dernier détail : le combiné d’instrumentation qui s’incline en mode sport pour avoir toutes les informations utiles dans notre champ de vision directe.

Comme son nom le suggère, on retrouve 720 ch pour le capot, sortis d’un V8 bi-turbo d’origine McLaren. Cette propulsion maîtrise sa puissance grâce à une boîte double embrayage à 7 rapports. L’auto se manie avec une facilité déconcertante grâce à sa direction presque chirurgicale, malgré une poussée impressionnante.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3994 cm3
  • Puissance : 720 ch
  • Couple : 770 Nm
  • 0-100 km/h : 2,9 secondes

McLaren Senna

800 ch – 340 km/h – 860,000 €

Son look ne fait pas que des heureux, mais la McLaren Senna est indéniablement une supercar qui a déjà marqué son époque. Cette auto exceptionnelle rend hommage au pilote brésilien de F1 Ayrton Senna.

Légère (seulement 1198 kg), aérodynamique, rapide, la philosophie semble avoir été respectée par le constructeur britannique.
Esthétiquement, la Senna ne vise que la performance. Peu importe si l’auto semble torturée, parfois incomplète.

Ses lignes ne sont objectivement pas très belles ni fluides, mais l’efficacité est là, notamment grâce à cet aileron gigantesque. Certains détails sont même plutôt intéressants, comme les vitres intégrées aux portières, pour un gain de poids.

En effet, avec un V8 de 800 chevaux pour 800 Nm de couple, la Senna possède des performances très intéressantes : un 0 à 100km/h en 2,8 s (mais surtout un 0 à 200 km/h en 6,8 s !). Malheureusement, seuls 500 exemplaires dans le monde seront produits.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3994 cm3
  • Puissance : 800 ch
  • Couple : 800 Nm
  • 0-100 km/h : 2,8 secondes

Mercedes AMG GT-R PRO

585 ch – 320 km/h – 223,400 €

La gamme AMG de Mercedes-Benz s’enrichit avec un nouveau modèle, dans l’attente de la version ultime Black Series. L’AMG GT R Pro est une version optimisée pour la piste, tout en restant sage (façon de parler).

750 exemplaires vont être construits. Esthétiquement, ce modèle se différencie avec de nouveaux appendices aérodynamiques et une bande adhésive vert fluo, mais les évolutions restent somme toute légères.

L’intérieur de la GT R pro est assez moderne : l’instrumentation numérique remplace les compteurs à aiguilles et l’écran central devient plus large. Nouveau volant, commandes tactiles, assistant vocal. Elle n’en reste pas moins correctement équipée : accès et démarrage sans clé, ou encore l’éclairage d’ambiance.

L’AMG GT R Pro reprend le V8 de 585 ch de l’AMG GT R. Jusqu’ici, aucun changement. D’ailleurs, très peu de choses changent par rapport à sa devancière. Sa spécificité vient notamment d’amortisseurs réglables manuellement ou encore de barres stabilisatrices ajustables.

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3982 cm3
  • Puissance : 585 ch
  • Couple : 700 Nm
  • 0-100 km/h : 3,6 secondes

Mercedes E63 S AMG

612 ch – 250 km/h – 136,300 €

C’est une des AMG les plus abouties, mais également la Classe E de série la plus puissante et la plus rapide du monde. D’autant plus qu’elle hérite d’une silhouette typiquement Mercedes, et très similaire à celle de la Classe S, la reine en la matière. Une belle présentation, mais est-ce que l’auto est vraiment à la hauteur ? Tout pousse à croire que oui.

Equipée d’une transmission intégrale de série, l’E63S AMG se veut très joueuse avec ses 850 Nm de couple transmis aux roues arrières. Seul l’aventurier téméraire avec quelques notions de pilotage s’y risquerait.
Car en effet, côté motorisation, il y a le V8 biturbo 4,0 L de 612 ch.

Particulièrement démonstratif peu importe le régime moteur, la conduite sportive devient un véritable plaisir. Et ça tombe bien, car l’E63S AMG a été faite pour ça.

Pourtant, cette grande berline routière familiale (qui existe aussi en break d’ailleurs) n’a pas oublié sa polyvalence vu qu’elle sait faire l’impasse sur certains cylindres dans certaines situations, pour un meilleur impact sur les émissions mais aussi la consommation.

Fiche Technique

  • Moteur : V8 4,0 L
  • Cylindrée : 3982 cm3
  • Puissance : 612 ch
  • Couple : 850 Nm
  • 0-100 km/h : 3,4 secondes

Mercedes-Benz S65 AMG

630 ch – 250 km/h – NC

La classe S la plus puissante est l’oeuvre de la division sportive AMG, encore une fois. La haute performance amenée par AMG en fait un véritable missile sur roues équipé d’une boîte automatique 7G-Tronic Speedshift Plus avec un peu plus de répondant.

Il s’agit d’une bête de puissance qui ne demande qu’à se déchaîner malgré ses 2,2 tonnes. Son look est sportif mais discret, bien que l’auto hérite des éléments qui font la beauté des créations AMG (bouclier, jantes etc…).

Pourtant, paradoxalement, la S65 AMG est également un écrin de confort et de luxe. Cet habitacle luxueux et confortable est également insonorisé. On se croirait dans un cocon grâce à une suspension active retravaillée et un florilège d’aides à la conduite et d’éléments connectés.

On peut dire sans se tromper que cette auto est le summum du luxe et de la sportivité chez la marque à l’étoile, et on ne reverra sans doute plus jamais cela. En effet, la S65 AMG Final Edition (en photos) est le dernier modèle AMG à être équipé d’un V12. Noire avec des accents de bronze, elle est un joli cadeau d’adieu limité à 130 exemplaires dans le monde.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 5998 cm3
  • Puissance : 630 ch
  • Couple : 1000 Nm
  • 0-100 km/h : 4,2 secondes

Pagani Huayra Roadster

764 ch – 360 km/h – 2,7 millions €

Pagani est une marque italienne en pleine mutation. Devenue créatrice de véritables bijoux automobiles, la Huayra roadster est le dernier modèle en date. Chose assez incroyable, la version roadster de la Huayra est plus légère que le coupé (-80 kg) grâce à l’utilisation de jantes forgées, et de matériaux composites issus du monde de la F1.

De plus, son châssis est 50% plus rigide. Une belle prouesse technique ! Chez Pagani, l’intérieur est synonyme d’artisanat et de fait-main. Tout peut être modifié et personnalisé par le client (de quoi faire grimper l’addition). Quoiqu’il en soit, la qualité des matériaux et la finition millimétrée des modèles justifient le prix mirobolant de l’auto : 2,7 millions. Soit plus qu’une Bugatti Chiron.

Sous le capot, on trouve un V12 bi-turbo d’origine Mercedes-AMG développant 764 chevaux pour 1000 Nm de couple. Rouler les cheveux au vent est possible grâce à un hard-top vitré ou en toile amovible (transportable dans l’auto). La boîte robotisée ultra-rapide a été empruntée de la version ultra-radicale BC, dont nous allons justement parler maintenant !

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 5997 cm3
  • Puissance : 764 ch
  • Couple : 1000 Nm
  • 0-100 km/h : 3,3 secondes

Pagani Huayra BC

789 ch – 360 km/h – 2,4 millions €

La Pagani Huayra BC est la version ultra radicale de la Huayra : plus puissante, plus légère, elle domine dans tous les secteurs. Agressive à souhait, sa silhouette est beaucoup plus bestiale que la rondelette Huayra.

La présence de lames de carbone, un gros diffuseur et un aileron semblable à une ailette de requin lui confèrent un look animal. Théoriquement, seuls 20 exemplaires étaient prévus, mais Pagani en a construit beaucoup plus.

La finition reste hallucinante, et les nombreuses options offertes par l’artisan italien permettent de véritables merveilles de personnalisation. De la véritable haute-couture automobile.

La Huayra BC reçoit une nouvelle boîte robotisée avec des synchros en carbone, qui divisent les temps de passage par deux (empruntée par la suite sur la Huayra roadster). Le V12 AMG quant à lui développe 789 chevaux, ce qui en fait la Pagani de route la plus puissante de l’histoire.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 5997 cm3
  • Puissance : 789 ch
  • Couple : 1098 Nm
  • 0-100 km/h : 3 secondes

Pininfarina Battista

1900 ch – 400 km/h – 2 millions €

Le designer-carrossier Pininfarina devient marque automobile avec son premier modèle 100% électrique : la Battista. Ultra puissante, l’auto devrait bénéficier d’une autonomie variant entre 450 et 480 km entre deux charges.

Cette hypercar sera construite à seulement 150 unités pour un prix d’environ 2 millions d’euros, avec des livraisons prévues en 2020.

Les lignes de la Battista sont suaves et élancées (quoiqu’il est très difficile de ne pas y voir un air de 458 ou 488). La face avant hypnotise le chaland avec sa bande lumineuse liant les deux phares sur un capot scindé. En effet, le travail aérodynamique est assez poussé, pour limiter au maximum la friction.

L’intérieur de la Battista est un cocon high-tech tourné vers le conducteur. De multiples écrans tactiles transmettent les informations nécessaires au conducteur.

La Battista est équipée d’un système de batteries 120 kWh développé par Rimac, alimentant quatre moteurs électriques (un par roue). Ceci permet à la Battista de tirer jusqu’à 1900 chevaux pour 2300 Nm de couple grâce à une transmission intégrale adaptative. Des chiffres ahurissants, pour des performances qui le sont également.

Fiche Technique

  • Moteur : électrique
  • Cylindrée : /
  • Puissance : 1900 ch
  • Couple : 2300 Nm
  • 0-100 km/h < de 2 secondes

Porsche Panamera Turbo Sport Turismo

550 ch – 340 km/h – 163,397 €

Nous avons hésité avant de rajouter la Panamera Sport Turismo dans ce dossier des +500 chevaux. Même si c’est moins le cas de nos jours, cela reste inhabituel de voir un break jouer à ce point avec la sportivité.

La Panamera Turbo Sport Turismo est au service du quotidien, mais dans la sportivité. L’auto allie la performance de Porsche et le confort et la praticité du break, le tout pour une conduite dynamique mais sereine.

Spacieuse, avec une bonne garde au toit et un espace aux jambes généreux pour les passagers. Son coffre de 520 L est de loin supérieur à celui de la GTC4 Lusso, par exemple. Sous le capot, la Panamera Turbo Sport Turismo est dotée d’un V8 biturbo développant jusqu’à 550 chevaux pour 770 Nm de couple. Puissante et coupleuse, malgré sa vocation familiale, c’est l’engagement Porsche !

Fiche Technique

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 3800 cm3
  • Puissance : 550 ch
  • Couple : 770 Nm
  • 0-100 km/h : 3,8 secondes

Porsche GT3 RS

GT3
520 ch – 312 km/h – 198,335 €

La Porsche 991 GT3 RS phase 2 est particulièrement incroyable et fait encore mieux qu’avant (plus légère, plus puissante, plus aérodynamique, et possibilité d’avoir un pack Weissach).

Sa philosophie est assez simple : une pistarde en propulsion à moteur atmosphérique d’anthologie. Avec ce “restylage”, la GT3 RS est déjà un collector qui vient se placer sans rougir entre une 991 GT3 et l’ultime 991 GT2 RS.

Même s’il est possible de les déconnecter, plusieurs aides électroniques viennent assister le conducteur, sans pour autant le brider. Car en effet, la GT3 RS MKII est assez violente et il faut savoir s’en occuper convenablement.

Sous le capot, le moteur Flat six atmosphérique développe 520 chevaux pour 470 Nm de couple : on ne manque de rien. Roues arrières directrices, châssis de course durci, boîte PDK à 7 rapports, freinage amélioré, énorme aileron arrière retravaillé….

L’avantage par rapport à la GT2 RS ? La sonorité du moteur atmosphérique, bien évidemment, qui devra ravir tous les passionnés Porsche et les puristes en tout genre.

Fiche Technique

  • Moteur : 6 cylindres à plat
  • Cylindrée : 3996 cm3
  • Puissance : 520 ch
  • Couple : 470 Nm
  • 0-100 km/h : 3,2 secondes

Porsche GT2 RS

GT2
700 ch – 340 km/h – 285,200 €

Voici le clou du spectacle. La version la plus radicale de la 991 est à ce jour la 911 de série homologuée route la plus puissante et la plus aboutie jamais construite.

Cette propulsion est taillée pour le circuit, et c’est d’ailleurs sur circuit qu’elle a beaucoup fait parler d’elle et de ses performances. Croisement entre une Turbo S et une GT3 RS, la philosophie de la GT2 RS est la performance.

Son bouclier avant, les bas de caisse et le diffuseur sont élargis. Aussi, il y a plusieurs écopes et aérations dans un souci aérodynamique et de gavage du turbo. À bord, c’est la chasse aux kilos superflus : baquets carbone, sangles en lieu et place de poignées de porte… cette stricte 2 places n’est pas là pour rigoler.

Sous le capot, nous passons au turbo avec un flat 6 3,8L développant 700 chevaux pour 750 Nm de couple. Système de roues arrière directionnelles, stabilité renforcée… la GT2 RS est même plus rapide que la 918 spyder, la supercar de la marque allemande. C’est pour dire !

Fiche Technique

  • Moteur : 6 cylindres à plat
  • Cylindrée : 3800 cm3
  • Puissance : 700 ch
  • Couple : 750 Nm
  • 0-100 km/h : 2,8 secondes

RIMAC C-Two

1914 ch – 415 km/h – 2 miilions €

Par les temps qui courent, il va falloir commencer à s’habituer à voir des véhicules électriques figurer en haut de classement des voitures les plus puissantes et les plus rapides.

La Rimac C-Two fait partie de ces autos à vocation ultra-sportive. Le constructeur croate, spécialiste des batteries a sorti ce modèle en 2018, dont les livraisons devraient commencer en 2020.

Véritable avancée technologique, elle est à des années lumières de la Concept One. Grâce à ses nombreuses aides à la conduite, elle permet une conduite semi-autonome de niveau 4. Afin d’être pleinement efficace, Rimac innove : la transmission s’effectue via deux boîtes de vitesse à rapport unique à l’avant, et deux boîtes à deux rapports à l’arrière.

Quatre moteurs électriques (un par roue) lui confèrent jusqu’à 1914 chevaux pour 2300 Nm de couple.Comme beaucoup de véhicules électriques, les performances de la C-Two sont ahurissantes. Rimac annonce un 0 à 100 km/h en 1,85 secondes, et une vitesse de pointe de 415 km/h.

De quoi calmer les ardeurs de beaucoup de voitures dans notre dossier des +500 chevaux.

Fiche Technique

  • Moteur : 4 moteurs électriques
  • Cylindrée : //
  • Puissance : 1914 ch
  • Couple : 2300 Nm
  • 0-100 km/h : 1,85 secondes

Rolls Royce Cullinan

571 ch – 250 km/h – 300,000 €

Qui l’eut cru ? Une Rolls-Royce SUV. Et pourtant, la Rolls-Royce Cullinan est le premier modèle du genre pour la marque de Goodwood. Il symbolise la tendance moderne du SUV, version portes antagonistes ultra-luxueuse.

Mais sous son flegme anglais, n’oublions pas que le Cullinan est une auto particulièrement puissante, a fortiori compte tenu de son poids (2660 kg à vide). Avec un style très proche de la Phantom 8, avec laquelle ils partagent la plateforme, le Cullinan offre un confort digne d’une limousine Rolls-Royce.

Bien que très longue (5,3 m) elle s’avère pratique avec un coffre de 600L. Ce dernier peut d’ailleurs accueillir des modules personnalisés, comme un tout-terrain. Se trouver dans une Rolls-Royce, c’est être dans un cocon insonorisé et un confort inégalable.

La motorisation est empruntée à la Phantom : un V12 6,6 L développant 571 ch pour 850 Nm de couple. Le Cullinan est dans notre liste, ce qui témoigne de sa puissance, quand bien même ce ne soit pas sa philosophie.

Il s’agit davantage d’une puissance de nécessité, pour déplacer les 2,6 tonnes du mastodonte de façon correcte. La performance pure n’est pas un objectif ici, ou alors on n’a rien compris à Rolls-Royce !

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 6592 cm3
  • Puissance : 571 ch
  • Couple : 850 Nm
  • 0-100 km/h : 5,2 secondes

Rolls Royce Wraith

632 ch – 250 km/h – 245,000 €

La Wraith est le modèle intermédiaire de Rolls-Royce, se situant juste entre la Ghost (entrée de gamme) et la majestueuse Phantom. Ce coupé 4 places est fidèle à la philosophie Rolls-Royce : le luxe avant tout. Pourtant, elle n’en reste pas moins très bien équipée en termes de motorisation, sans doute pour davantage plaire aux nouvelles générations (tout comme sa version cabriolet, nommée “Dawn”).

La Wraith se singularise en étant un coupé 2+2 (alors que la Ghost est une véritable 4 places). L’habitacle reste ultra luxueux et confortable, tout en offrant davantage la possibilité de conduire sa Rolls-Royce. Toutes les dernières technologies en matière d’aides de conduite et divertissement sont bien évidemment de la partie.

Côté moteur, Rolls-Royce nous a pondu un V12 de 632 chevaux pour 800 Nm de couple (alors que la Ghost n’a “que” 570 chevaux, tout en étant plus chère). Très suffisant pour élancer la bête de 2,4 tonnes jusqu’à 250 km/h, ou claquer un 0 à 100 km/h en 4,6 secondes. Passer derrière le volant dans un havre luxueux n’a jamais été si attirant.

Fiche Technique

  • Moteur : V12
  • Cylindrée : 6592 cm3
  • Puissance : 632 ch
  • Couple : 800 Nm
  • 0-100 km/h : 4,6 secondes

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.