Les-americaines-1

Les américaines : Une fascination française intacte

Lorsque l’on parle de voitures américaines, le premier réflexe est de penser aux « muscle cars », ces voitures avec un gros moteur, souvent un gros V8. Brutes, véritables véhicules identitaires et symboles du « American way of life », elles dégagent un caractère bien trempé, allié à de véritables sensations de conduite. Mais il y a également les « Pony car », les voitures poneys. Ces voitures sont en tout point identiques aux « muscle cars », si ce n’est qu’elles ont une motorisation moins importante et sont plus légères, plus compactes. Cependant, la terminologie n’a que peu d’intérêt, l’inconscient collectif sachant exactement ce à quoi une voiture américaine fait référence, qu’il s’agisse d’une « muscle car » ou d’une « Pony car », qu’elle soit des années 60 ou de 2017 !

Après une perte de vitesse à la fin des années 70, le monde automobile connaît un renouveau de la « muscle car » dans les années 2000. Les constructeurs cherchent alors à s’inspirer de leurs modèles mythiques dans un style « néo-rétro ». Aucune marque américaine n’échappe à la tendance et à cette guerre pour reconquérir cette niche longtemps négligée. Une guerre sans merci, dont les principaux acteurs sont Ford, Dodge et Chevrolet.

Au-delà du côté affectif et des convictions personnelles de tout un chacun, nous savons qu’il n’est pas facile de comparer ces américaines, toutes aussi iconiques les unes que les autres. C’est pourquoi nous nous limiterons à ces quelques modèles phares, dans leur version la plus récente. La Dodge Charger fait office de cas particulier, car bien qu’ayant la performance et la philosophie d’une « Pony car », elle n’en a ni le gabarit ni la plateforme.

Ford Mustang : L’indéboulonnable Mustang

Ford-Mustang-1
Ford-Mustang-2
Ford-Mustang-3
Arrow
Arrow
Slider

Depuis plus de 50 ans, la Mustang est un véritable symbole américain, à tel point qu’il n’est plus nécessaire de dire « Ford » pour en parler. Une des plus emblématique « muscle car » depuis ses origines en 1964, la Mustang reste une icône presque indétrônable. La sixième génération de la Mustang est officiellement commercialisée en France depuis 2015, et devient en une année seulement la voiture de sport la plus vendue.
Plutôt que dans sa version quatre cylindres 2,3 L EcoBoost (327 ch), plus économique en carburant, le puriste optera pour le gros V8 5,0 L (421 ch et 525 Nm). Il faut bien entretenir la légende de la voiture américaine bruyante qui consomme. Mais forcément avec le temps, la technologie est passée par là. La Mustang moderne est moins fougueuse que par le passé. Bénéficiant d’aides à la conduite en tout genre et, depuis son léger restylage fin 2017, de la présence de SYNC3, la nouvelle plateforme connectée de Ford. La plus spacieuse des « Pony cars » (et pourtant, on peut y être un peu serré), la Mustang est également la plus adaptée à un usage quotidien.
Mais n’ayez crainte, la nouvelle Mustang reste une Mustang, il s’agit bien d’une voiture de sport, malgré le fait qu’elle soit la plus petite cylindrée de notre liste. Un bon gros V8 bien rauque, un 0 à 100 km/h en 4,8 secondes (plus rapide que la Camaro) et une vitesse de pointe de 250 km/h (comme la Camaro, mais la plus faible vitesse de pointe de notre liste). Petite nouveauté pour les aficionados de Fast & Furious, l’apparition d’un mode « Drag Strip » pour réaliser le départ parfait.
Ford a su redonner vie à la Mustang de la plus belle des manières, avec un renouvellement cohérent de sa gamme, entre confort et technologie, sans aucun sacrifice sur la performance et le plaisir de conduire. Bien évidemment, la Mustang existe également en version cabriolet.

Fiche technique :

Année : 2017
Moteur : 2,3 L Ecoboost à V8 5.0 L
Cylindrée : 4951 cm3
Puissance (chevaux) : 327 à 421
Couple (Nm) : 525
Poids (à vide) : 1720 kg
0-100 km/h : 4,8 s
Vmax : 250 km/h
Conso mixte : 13,5 L / 100
CO2 : 299 g/km
Coffre : 408 L (332 convertible)
L x l x h : 4784 x 2080 x 1381 mm
Prix : 38900 à 49850 €

Chevrolet Camaro : La némésis de la Mustang

Chevrolet-Camaro--1
Chevrolet-Camaro-2
Chevrolet-Camaro-3
Arrow
Arrow
Slider

Chevrolet fait partie de ces marques emblématiques outre-Atlantique. Ayant activement participé à la légende de la voiture américaine avec son modèle phare assemblé dans le Michigan, la Camaro, la sixième génération de l’auto voit le jour en 2016. Soit un an après la Mustang, son éternelle rivale.
Très peu de changements esthétiques au programme, mais une pléthore de versions : SS, ZL1, LTE etc… Au bout du compte, nous nous retrouvons avec une sportive moderne et redoutable, fidèle aux codes visuels ayant fait sa réussite. Son aspect angulaire la rend d’autant plus menaçante et tranchante par rapport à ses concurrentes. Plus basse et compacte que la Mustang, elle semble plus agressive et prête à bondir, qu’il s’agisse de sa version coupé ou cabriolet.
En termes de motorisation, la Chevrolet Camaro propose soit un quatre cylindres turbo de 275 chevaux, soit un V6 de 335 chevaux. La Camaro ZL1 va jusqu’à proposer un V8 6,2 L atmosphérique de 453 chevaux issu de la Corvette (donc plus puissante que la Mustang). Elle partage la vitesse de pointe avec la Mustang, à savoir 250 km/h. De toute évidence, la Camaro semble plus performante que la Mustang dans leurs versions ultimes respectives. De quoi justifier son prix d’entrée de gamme légèrement plus élevé par rapport aux autres « Pony cars ». Proposée avec une boîte manuelle à six rapports ou une boîte automatique à huit rapports avec palette au volant, la Camaro a le mérite de proposer le choix (contrairement à la Dodge Charger).
D’un point de vue technologique, la sixième génération de la Camaro n’est pas en reste. D’ailleurs, son système d’amortissement est si efficace que la Ferrari 458 italia le lui a emprunté. Un savant mélange de technologie et de performance font de cette auto un délice.

Fiche technique :

Année : 2017
Moteur : V8 6,2 L
Cylindrée : 6162 cm3
Puissance (chevaux) : 453
Couple (Nm) : 617
Poids (à vide) : 1769 kg
0-100 km/h : 5,2 s à 4,4 s
Vmax : 250 km/h
Conso mixte : 14,1 L / 100
CO2 : 329 g/km
Coffre : 384 L
L x l x h : 4840 x 1920 x 1360 mm
Prix (min – max) : 48000 à 51000 €

Chevrolet Corvette : La référence performance de Chevrolet

Chevrolet-Corvette-1
Chevrolet-Corvette-2
Chevrolet-Corvette-3
Arrow
Arrow
Slider

Née en 1953 dans le Michigan, la Corvette en est à sa septième génération depuis 2013. Au début du spectre, nous avons la Corvette Stingray “basique”, dont l’évolution ultime est la Z06, version bodybuildée et intégrant tous les accessoires de performance possibles. Entre ces deux mondes, la Corvette Grand Sport 2017. Prouesse d’aérodynamisme, ce nouveau modèle porte l’ADN de Corvette dans ses lignes, ainsi que beaucoup de technologie embarquée (comme Apple CarPlay).
Sous le capot, le V8 6,2 L développant 466 chevaux pour 630 Nm de couple, de quoi abattre le 0 à 100 en 4,2 secondes et une vitesse de pointe de 290 km/h (honorable). En termes de performance pure, la Corvette Grand Sport se place loin devant, laissant les autres « Pony cars » à la traîne. Son prix d’entrée de gamme est affiché à 59400 € en coupé et 63000 € en cabriolet, soit loin devant ses concurrentes. Toutefois, il faut préciser que, tout comme la Dodge Viper, la Corvette est exclusivement biplace (d’où le plus petit volume de coffre, 287 L) et assez légère (environ 200 kg de moins que ses concurrentes). Ce qui peut expliquer son avantage technique. Mais quand bien même les performances soient hallucinantes, priorité est donnée à la tenue de route. Résultat des courses : le plaisir de conduite est décuplé, que ce soit sur circuit ou sur route. Le tout accompagné d’un V8 américain rugissant.
D’ailleurs, Chevrolet a récemment dévoilé son dernier modèle, la ZR1 2018. La Corvette la plus puissante à ce jour : 755 chevaux pour 969 Nm de couple, et une vitesse de pointe de 338 km/h. C’est également le premier modèle à proposer une motorisation centrale arrière, afin d’apporter stabilité et motricité.

Fiche technique :

Année : 2017
Moteur : du V6 3,6 L à V8 6,2 L Hemi
Cylindrée : 6424 cm3
Puissance (chevaux) : 485 à 840
Couple (Nm) : 1044 max
Poids (à vide) : 1739 kg
0-100 km/h : 6 s à 4,4 s
Vmax : 278 km/h à 320 km/h
Conso mixte : 13 L / 100
CO2 : N.C.
Coffre : 459 L
L x l x h : 5022 x 1924 x 1450 mm
Prix : 27000 à 55000 €

Dodge Viper : Fin de production malgré des performances hors-normes

Dodge-Viper-1
Dodge-Viper-2
Dodge-Viper-3
Arrow
Arrow
Slider

Avec la Viper, Dodge propose une véritable voiture de course homologuée route. Il s’agit ni plus ni moins que du modèle le plus puissant de la marque américaine. Lors de la naissance de la Viper en 1992, Dodge fera même appel à Carroll Shelby dans un rôle de caution pour légitimer cette boule de nerfs, héritière des « muscle cars » d’antan. Cependant, sa commercialisation en France a toujours été compliquée. Mais l’importation est une solution viable pour les férus de la marque.
Son allure reptilienne si particulière est un des éléments prouvant que nous sommes face à une voiture hors catégorie. Son tonitruant (et très gourmand) V10 de 8,4 L développant 645 chevaux pour 600 Nm ne fait que renforcer cette idée. Elle possède également la plus grosse cylindrée de notre liste (8930 cm3 ! ), de quoi atteindre aisément les 290 km/h. Pour le coup, ses concurrentes ne sont plus américaines mais allemandes ou italiennes et tellement plus chères! Voiture brute et sans compromis, la Viper ne propose exclusivement qu’une boîte manuelle à six rapports. Son prix de base est lui aussi sans compromis : de 84000 € jusqu’à 110000 € dans sa version ACR, orientée circuit. Plus courte et plus basse que toutes nos américaines.
La Viper est légère, agile, bi-place et diablement efficace sur circuit. D’ailleurs, c’est sur les circuits du monde entier qu’elle se forge ses lettres de noblesse et accumule de multiples succès (notamment en course d’endurance comme aux 24 Heures du Mans). Malheureusement pour les fans, la troisième génération de la Viper sera la dernière, après 25 années de bons et loyaux services. Forte concurrence, manque de demande malgré des performances XXL, autant de raisons qui font que la Dodge Viper a été sacrifiée sur l’autel de la rentabilité. La production s’est arrêtée mi-2017.

Fiche technique :

Année : 2017
Moteur : V8 6,2 L
Cylindrée : 6162 cm3
Puissance (chevaux) : 466
Couple (Nm) : 630
Poids (à vide) : 1614 kg
0-100 km/h : 4,2 s
Vmax : 290 km/h
Conso mixte : 12,2 L / 100
CO2 : 279 g/km
Coffre : 287 L
L x l x h : 4490 x 1870 x 1240 mm
Prix (min – max) : 59400 à 63000 €

Dodge Charger : La berline américaine la plus rapide du monde !

Dodge-Charger-1
Dodge-Charger-2
Dodge-Charger-3
Arrow
Arrow
Slider

Avec la Dodge Charger, nous ne pouvons plus vraiment parler de « Pony car », tout du moins au niveau des dimensions, vu qu’il s’agit d’une véritable berline. Certes, la Charger partage la philosophie de performance des américaines, mais elle n’en a pas le look, ni le gabarit (beaucoup plus longue, plus haute et plus lourde). Beaucoup plus sage esthétiquement, moins athlétique, cette auto est souvent associée à la police américaine, qui en est très friande.
Sous le capot, la Charger 2017 possède un V6 3,6 L délivrant 292 chevaux pour 352 Nm de couple dans sa version la plus douce. De quoi abattre le 0 à 100 en 6 secondes, loin derrière les autres américaines. Mais elle peut opter pour le V8 6,2 L de la SRT Hellcat développant 707 chevaux pour 880 Nm, et là, elle devient monstrueuse au point d’atteindre jusqu’à 328 km/h (seule la Viper fait mieux!). Cette folie a un prix, à savoir 65000 €, soit beaucoup plus que n’importe quelle « Pony car » dans sa version la plus puissante. Qui dit Charger dit boîte automatique, ce qui forcément enlève un petit côté rustique et joueur.
Mais là où la Dodge Charger se démarque des autres, c’est au niveau de la place qu’elle offre à ses occupants. Il s’agit d’une véritable quatre places pouvant accueillir confortablement des passagers adultes sur la banquette arrière, là où ses concurrentes proposent plutôt des places d’appoint (êtes-vous déjà montés à l’arrière d’une Mustang coupé? Essayez, vous comprendrez). Pour pousser cette idée encore plus loin, avec ses 467 L, le coffre de la Charger est de loin le plus volumineux (contre 408 L pour la Mustang ou 384 L pour la Camaro). De façon générale, les Dodge ont un bon volume de coffre (459 L pour la Challenger).

Fiche technique :

Année : 2017
Moteur : V10 8,4 L
Cylindrée : 8930 cm3
Puissance (chevaux) : 640
Couple (Nm) : 600
Poids (à vide) : 1550 kg
0-100 km/h : 3,5 s
Vmax : 330 km/h
Conso mixte : 16 L / 100
CO2 : N.C.
Coffre : 415 L
L x l x h : 4460 x 1940 x 1250 mm
Prix (min – max) : 84000 à 110000 €

Dodge Challenger : Du classique au démoniaque

Dodge-Challenger-1
Dodge-Challenger-2
Dodge-Challenger-3
Arrow
Arrow
Slider

Depuis 1971, les Dodge Challenger ont toujours été des « muscle cars ». Avec un look fortement inspiré de l’icône originale, la quatrième génération de la Challenger joue à merveille le jeu « néo-rétro » débuté dans les années 2000. Moderne mais classique. L’habitacle a été conçu pour le conducteur et seulement lui, avec l’expérience de conduite pour seule ligne de mire. D’ailleurs, en allant en ce sens, les sièges arrière sont rabattables depuis 2011.
D’un point de vue performance, plusieurs motorisations sont proposées, du V6 3,6 L Pentastar au V8 6,4L Hemi avec la SRT Hellcat de 707 chevaux. Tous ces moteurs offrent une véritable symphonie très plaisante. Cette auto propose une boîte manuelle à six rapports ou une boîte automatique à huit rapports. Son prix est quant à lui très attractif en entrée de gamme par rapport aux autres « Pony cars » (27000 €) mais devient moins intéressant avec l’apparition des V8 Hemi survitaminés (Hellcat à 55000 €). Toutefois, les performances de cette propulsion sont également attractives par rapport à la Mustang et la Camaro : 320 km/h en vitesse de pointe et un 0 à 100 en 4,4 secondes. Les autres sont battues à plate couture.
Mais ce n’est pas tout! En 2017, Dodge dévoile sa Challenger SRT Demon, qui excelle dans l’art de la ligne droite (une réponse à Ford et son « Drag Strip »). La Challenger dans sa version Demon possède un V8 6,2 L survitaminé de 840 chevaux et 1044 Nm de couple lui permettant d’abattre le 0 à 100 en 2,3 secondes! La voiture porte bien son nom. Sa suspension est adaptée au ¼ de mile, distance qu’elle abat en 9,65 secondes, ce qui en fait la voiture de série la plus rapide à cet exercice très prisé outre-Atlantique. Son prix? Inférieur à 90000 €, ce qui donne un rapport prix/puissance dantesque.

Fiche technique :

Année : 2017
Moteur : V6 3,6 L – V8 6,2L Hemi
Cylindrée : 6410 cm3
Puissance (chevaux) : 292 à 707
Couple (Nm) : 352 à 880
Poids (à vide) : 2075 kg
0-100 km/h : 6 s à 4,5 s
Vmax : 328 km/h
Conso mixte : 12 L / 100
CO2 : N.C.
Coffre : 467 L
L x l x h : 5100 x 1905 x 1480 mm
Prix (min – max) : 30500 à 65400 €

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *