américaines

Dossier Spécial : américaines « les muscles cars »

La passion perdure

Les voitures américaines bercent les oreilles des passionnés et propriétaires depuis les temps immémoriaux des « Muscle Cars ». Ces sportives devenues icônes mondiales.

Pourtant, à l’heure actuelle, les grands constructeurs américains ne sont pas spécialement dans leur meilleure forme. Prenons l’exemple du constructeur à l’ovale bleu, Ford, qui est en plein dans un plan de restructuration. Ou encore, General Motors qui annonce des fermetures d’usines et des suppressions d’emplois. Les gammes se réduisent comme peau de chagrin, et chacun fait face aux nouveaux enjeux du monde automobile.

Toutefois, malgré cet apparent chaos, les voitures américaines sportives savent tirer leur épingle du jeu. Notamment grâce à leur aura et leur statut. En effet, les modèles phares, symboles de la voiture américaine sportive, demeurent. Quand bien même certains ont tiré leur révérence (comme la mythique Viper, qui pourrait d’ailleurs faire son retour d’ici quelques années), ces autos continuent de susciter de la passion et beaucoup d’intérêt, notamment en France. Petit résumé.

Ford Mustang

La liberté personnifiée

La Ford Mustang est un véritable symbole américain depuis près de 50 ans. Rien que son nom évoque l’espace et la liberté, la conquête de l’Ouest Américain. La dernière version de l’américaine justifie en quoi elle est la voiture de sport la plus vendue au monde. Plus performante, plus expressive, elle est également plus moderne.

Esthétiquement, le dernier restylage de la Mustang est subtil. Pourtant, son nouveau regard 100% LED ne trahit pas sa force et sa détermination. Le capot est plus galbé et orné d’aérations.

Dans l’habitacle, les matériaux utilisés et le confort ont été revus (vous avez dit volant chauffant ?). Modernité oblige, la Mustang accueille désormais une dalle digitale de 12 pouces en lieu et place des compteurs. Les aides à la conduite sont nombreuses (quoique habituelles de nos jours), et le système SYNC3 est un équipement de série (depuis 2017). La Mustang est relativement spacieuse (ne pas oublier qu’il s’agit d’une version 2+2) et polyvalente.

Sous le capot, on retrouve soit le moteur 4 cylindres EcoBoost 2,3 L (un peu tendre) soit le bon gros V8 5,0 L rutilant qui développe désormais 450 chevaux (soit 30 de plus qu’auparavant). Une petite nouveauté : la boîte de vitesse automatique passe à 10 rapports (afin de mieux gérer la consommation de carburant, entre autres). D’ailleurs, c’est la même boîte que sur la Chevrolet Camaro. Une suspension adaptative pilotée MagneRide augmente également l’expérience de conduite.

La Ford Mustang est disponible à partir de 39,900 euros (dans sa version 4 cylindres EcoBoost, avec une boîte manuelle à six rapports). Mais c’est avec un V8 que l’auto prend tout son sens, et il faut alors débourser au moins 46,900 euros (sans boîte automatique à 10 rapports).

Fiche Technique :
Année : 2018  –  Moteur : V8 5,0 L  –  Cylindrée : 5038 cm3  –  Puissance (ch) : 450 ch  –  Couple (Nm): 527
Poids (à vide) : 1893 kg  –  
0-100 km/h : 4,5 s  –  Vmax : 250 km/h  –  Conso mixte : 9-12,8 L / 100  –  CO2 : 279 g/km
Prix : 39 900€  –  Coffre : 408 L (332 cab)  –  Longueur (mm) : 4790  –  Largeur (mm) : 1920  –  Hauteur (mm) : 1394 

Arrow
Arrow
Slider

Chevrolet Camaro

Plusieurs versions au programme

Chevrolet fait partie de ces marques emblématiques outre-Atlantique. La sixième génération de la Chevrolet Camaro a été présentée en 2016, puis restylée en avril 2018. En effet, il était absolument nécessaire pour le constructeur du Michigan de se renouveler pour faire face à la Mustang (notamment avec une nouvelle couleur “Shock Yellow” présentée au SEMA show). Le restylage de la Camaro arrivera en France courant 2019.

Esthétiquement, cette version présente une nouvelle face avant plus compacte. Les optiques ont été amincies, et la signature lumineuse se prolonge dans la calandre agrandie et étirée vers le bas. Par ailleurs, l’auto reçoit un nouveau diffuseur arrière et des jantes 20 pouces inédites. Dans sa version SS, l’auto reçoit de nouveaux phares arrières. Sa silhouette anguleuse la rend toujours aussi plus menaçante et tranchante, d’autant plus qu’elle est plus basse et compacte que ses concurrentes.

L’habitacle ne change que très peu. L’auto reçoit de nouveaux équipements de série : caméra de recul, sélecteur de mode de conduite, alerte anticollision et un système de navigation revue. Au final, rien de très incroyable compte tenu de la concurrence technologique actuelle. Ceci dit, le système d’info-divertissement est le plus avancé de la marque jusqu’à présent !

Sous le capot, la Chevrolet Camaro propose soit un quatre cylindres Turbo 1LE de 275 chevaux, soit un V8 6,2L atmosphérique développant jusqu’à 650 chevaux (version ZL1). Le moteur Turbo 1LE est une première et apporte une optimisation du châssis et des réglages dynamiques. Une boîte automatique à 10 rapports (la même que la Mustang) est désormais disponible. La Chevrolet Camaro se fait de plus en plus rare sur nos routes françaises. La voiture est bel et bien commercialisée chez nous à partir de 41470 euros, mais les points de vente sont rares.

Fiche Technique :
Année : 2019  –  Moteur : V8 6,2 L  –  Cylindrée : 6162 cm3  –  Puissance (ch) : 650 ch  –  Couple (Nm): 880
Poids (à vide) : 1769 kg  –  
0-100 km/h : 3,5 s  –  Vmax : 250 km/h  –  Conso mixte : 14,1 L / 100  –  CO2 : 329 g/km
Prix : N.C  –  Coffre : 384 L  –  Longueur (mm) : 4840  –  Largeur (mm) : 1920  –  Hauteur (mm) : 1360

Arrow
Arrow
Slider

Chevrolet Corvette

Une supercar américaine

La Corvette en est à sa septième génération depuis 2014. La Corvette est un modèle qui dispose de plusieurs versions différentes mais toutes très sportives. Au début du spectre, nous avons la Corvette Stingray (l’entrée de gamme), puis la Corvette Grand Sport, et enfin, la Corvette Z06, qui fait le lien entre les 24 Heures du Mans et le véhicule de route. Mais à l’heure actuelle, c’est bien la Corvette C7 ZR1 qui règne sans partage sur la gamme avec son V8 démoniaque.

La silhouette de la Corvette est reconnaissable parmi un océan de voitures. Basse, agressive, c’est une véritable flèche. Ce modèle est exclusivement biplace (d’où un volume de coffre moindre par rapport aux autres sportives américaines) mais également plus légère (1614 kg). Toutes les Corvette sont faites pour la route (intérieurs confortables) mais ont d’exceptionnelles performances sur circuit. À l’intérieur, elles disposent d’un système d’info-divertissement brillamment connecté.

Sous le capot, dans sa version la plus brutale, la Corvette C7 Z1 abrite un bloc LT5, un V8 6,2 L développant 765 chevaux pour 968 Nm de couple. Côté performances, Chevrolet annonce un 0 à 100 en 2,85 secondes et une vitesse de pointe culminant à 337 km/h. En termes de performance pure, la Corvette est presque indétrônable actuellement, et distance ses concurrentes américaines. Ce modèle peut rivaliser aisément avec une Lamborghini Aventador S ou une Ferrari 812 Superfast, c’est pour dire !

Cependant, la C7 ZR1 n’est pas disponible en France (et ne le sera peut-être jamais). Cependant, vous pouvez d’ores et déjà commander une Corvette Stingray (entrée de gamme à partir de 93160 euros), GrandSport (à partir de 103410 euros) ou Z06 (à partir de 131230 euros).

Fiche Technique :
Année : 2018  –  Moteur : V8 6,2 L  –  Cylindrée : 6162 cm3  –  Puissance (ch) : 765 ch  –  Couple (Nm): 968
Poids (à vide) : 1614 kg  –  
0-100 km/h : 2,85 s  –  Vmax : 337 km/h  –  Conso mixte : 12,7 L / 100  –  CO2 : 291 g/km
Prix : N.C  –  Coffre : N.C  –  Longueur (mm) : 4493  –  Largeur (mm) : 1958  –  Hauteur (mm) : 1234

Arrow
Arrow
Slider

Dodge Viper

Une sportive atypique

La Viper est sans nul doute le modèle le plus puissant du constructeur américain Dodge. Son histoire moderne est riche, entre succès en sports mécaniques (notamment aux 24 heure du Mans) et performances XXL. Sa commercialisation en France a toujours été compliquée, et suite à des décisions du groupe FCA, Dodge a décidé d’arrêter la production de la Viper en 2017 à sa cinquième génération. Pourtant, il semblerait que la Viper devrait faire son retour en 2020, mais le V10 serait remplacé par un V8 !

La Viper pourrait donc faire un come-back inattendu.

Esthétiquement, la Viper ne cache pas son allure reptilienne si particulière. Selon les versions et les packs choisis, elle peut être lisse et prête à bondir, ou bardée d’appendices aérodynamiques. Car oui, cette biplace est extrêmement efficace. La famille de la Viper est nombreuse et variée, la dernière génération, appelée Viper VX, connaît plusieurs versions : Viper SRT, Viper TA, Viper GTC, Viper ACR… Ou encore, les cinq éditions limitées pour célébrer la fin du modèle aux 30000 exemplaires.

Autant d’évolutions d’un modèle souvent qualifié comme “plus américain qu’américain”.

Dans sa version la plus ultime, la Viper ACR (American Club Racer) possède un tonitruant V10 de 8,4 L. Celui ci développe 654 chevaux pour 813 Nm de couple. De quoi assurer des performances dignes d’une véritable voiture de course. D’ailleurs, la Viper se débrouille plutôt bien sur circuit. Sans être la plus puissante des voitures sportives américaines, la Viper a toujours incarné cet aspect indomptable. Brute et sans compromis, la Viper ACR n’existe qu’avec une boîte manuelle à six rapports. Avant d’être retirée du catalogue Dodge, la Viper ACR pouvait s’acheter pour environ 130000 euros.

Fiche Technique :
Année : 2017  –  Moteur : V10 8,4 L  –  Cylindrée : 8930 cm3  –  Puissance (ch) : 654 ch  –  Couple (Nm): 813
Poids (à vide) : 1503
kg  –  0-100 km/h : 3,7 s  –  Vmax : 285 km/h  –  Conso mixte : 21 L / 100  –  CO2 : 494 g/km
Prix : 130000 €  –  Coffre : 415 L  –  Longueur (mm) : 4460  –  Largeur (mm) : 1941  –  Hauteur (mm) : 1246

Arrow
Arrow
Slider

Dodge Charger

La berline la plus puissante

Complètement à part au sein des sportives américaines, la Dodge Charger moderne est une véritable berline 4 portes. Elle n’a pas forcément le look ou le poids de ses prétentions, mais méfiez vous de l’eau qui dort ! Après tout, c’est la voiture emblématique de la série “Shérif, fais-moi peur” (Dukes of Hazzard). Esthétiquement, la Charger est moins athlétique et plus consensuelle, mais cette auto n’en est pas moins une référence en matière de performance dans sa catégorie. La Dodge charger en est actuellement à sa septième génération (avec un restylage en 2015), et il faudra attendre 2021 pour que la huitième génération voit le jour, avec, il semblerait, une nouvelle architecture.

Le petit avantage de la Dodge Charger est au niveau de l’habitacle et de l’espace de vie, centré sur le conducteur. Il s’agit d’une véritable quatre places pouvant accueillir confortablement des passagers adultes avec des sièges confortables. Avec un coffre de 467 L, il est de loin le plus volumineux de notre liste. Plusieurs options d’ergonomie sont proposées. La technologie est également de la partie, vu que la Charger repose sur le centre multimédia UConnect.

Sous le capot, depuis 2011, la nouvelle Charger possède un nouveau moteur Pentastar V6 3,6 L délivrant 292 chevaux pour 352 Nm de couple (dans sa version la plus douce). La plupart des motorisations proposent une boîte automatique à 8 rapports et un système de transmission intégrale, avec une adhérence supérieure. Mais il existe plusieurs versions de la Charger : SE, SXT, R/T, SRT ou encore… SRT Hellcat. Oui, vous avez bien lu, elle possède le même moteur V8 6,2 L que la Challenger SRT Hellcat.

Dans cette configuration, la Dodge Charger développe 707 chevaux pour 880 Nm. Il s’agit de la berline la plus puissante et la plus rapide du monde.

Fiche Technique :
Année : 2017  –  Moteur : V8 6,2 L Hemi  –  Cylindrée : 6410 cm3  –  Puissance (ch) : 707 ch  –  Couple (Nm): 880
Poids (à vide) : 2075
 kg  –  0-100 km/h : 4,5 s  –  Vmax : 328 km/h  –  Conso mixte : 12 L / 100  –  CO2 : N.C
Prix : 65400 €  –  Coffre : 467 L  –  Longueur (mm) : 5100  –  Largeur (mm) : 1905  –  Hauteur (mm) : 1480

Arrow
Arrow
Slider

Dodge Challenger

Une gamme toujours plus puissante

Depuis 1971, les Dodge Challenger ont toujours été des « muscle cars ». La quatrième génération de la Challenger est sortie en 2008 et est encore d’actualité. Plusieurs évolutions de ce modèle ont vu le jour ces dernières années, comme la SRT Hellcat de 717 chevaux en 2014, ou encore la fameuse et très limitée Challenger SRT Hellcat Demon de 840 chevaux. À ce jour, cette dernière reste la Challenge la plus puissante du constructeur américain. Pourtant, il était nécessaire pour Dodge de commercialiser une version moins chère, moins limitée, mais tout aussi puissante.

Nous vous proposons donc de découvrir ici la Dodge SRT Hellcat Redeye, sortie en août 2018. Esthétiquement, la Challenger a un centre de gravité beaucoup plus haut que la plupart des autres sportives américaines, et la Redeye est en tout point similaire à une simple Hellcat. Pourtant, comme bien souvent chez Dodge, c’est sous le capot et avec la puissance que la voiture trouve sa personnalité. En effet, l’auto reprend le V8 6,2 L, mais il développe dorénavant 808 chevaux pour 959 Nm de couple. Cela reste moins que la Demon, mais loin devant les Hellcat basiques. Cette auto ne propose qu’une boîte automatique ZF à 8 rapports. Le choix peut choquer les puristes, mais c’est pourtant une évidence tant les clients délaissent les boîtes manuelles.

Son prix est quant à lui est assez conséquent, vu que le modèle est quand même très puissant et s’adresse à une clientèle particulière : environ 61500 euros. Même si les performances sont hors-normes, on s’éloigne un peu de la philosophie de la voiture américaine, à savoir proposer une auto sportive très puissante mais abordable.

Cependant, ceci n’est qu’une diversification de l’offre. En effet, Dodge propose bien évidemment des Challenger plus basiques.

Fiche Technique :
Année : 2017  –  Moteur : V8 6,2 L Hemi  –  Cylindrée : 6424 cm3  –  Puissance (ch) : 808 ch  –  Couple (Nm): 959
Poids (à vide) : 2015
 kg  –  0-100 km/h : 3,4 s  –  Vmax : 327 km/h  –  Conso mixte : 13 L / 100  –  CO2 : N.C
Prix : 61500 €  –  Coffre : N.C  –  Longueur (mm) : 5022  –  Largeur (mm) : 1924  –  Hauteur (mm) : 1450

Arrow
Arrow
Slider

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *