pickupboom

Le boom du pick-up en France 2018

La niche des pick-up connaît un net enthousiasme. Avec des chiffres ayant triplé, ce sont plus de 20000 véhicules qui se vendent chaque année en France. Les raisons de cet engouement sont au nombre de deux: tout d’abord, une exonération du malus automobile sur ce type de véhicule (mais pour combien de temps encore ? ), et une exonération de la TVS (taxe sur les véhicules de société). Résultat des courses, tous les constructeurs s’activent sur le marché afin de proposer un modèle dans ce segment de niche. Certains arrivent en retard (Mercedes et son Classe X, Renault et son Alaskan…), d’autres sont solidement implantés dans le paysage depuis des années (Ford et son Ranger, Mitsubishi et son L200). Mais une chose est certaine : tous ont les qualités requises pour se partager le gâteau.

Le pick-up est le véhicule utilitaire du professionnel par excellence : robuste, il doit pouvoir transporter et tracter de lourdes charges, mais aussi grimper et franchir les obstacles. Et ce dans toutes les situations, peu importe le terrain. Mais de plus en plus, ces mastodontes se modernisent, se rendent plus accueillants. J’en veux pour preuve l’essor des double cabines, allié à des intérieurs toujours plus confortables. Une nouvelle tendance s’installe, celle des pick-up polyvalents, adaptés à une utilisation plus quotidienne, plus familiale. Le pick-up semble s’éloigner du cadre pour lequel il est conçu, en joignant l’utile à l’agréable. Bien entendu, cela n’enlève absolument rien à leur côté costaud et rustique.

Dans le monde des pick-up français, le Ford Ranger reste le maître incontesté des ventes depuis des années, suivi de près par le Toyota Hi-Lux. L’arrivée de nouveaux concurrents, ainsi que la vague des pick-up premium va-t-elle changer la donne ? Rien n’est moins sûr.

FIAT FULLBACK

Fiat-Fullback-1
Fiat-Fullback-3
Fiat-Fullback-2
Arrow
Arrow
Slider

Le constructeur italien est arrivé assez tard pour proposer un pick-up en Europe, dans un secteur très concurrentiel. Mais c’est désormais chose faite avec le FIAT Fullback, fruit d’une collaboration avec le japonais Mitsubishi. D’ailleurs, le Fullback s’inspire grandement du L200 de Mitsubishi, seule la partie intérieure de la calandre différencie les deux modèles.

Le nom du pick-up italien n’est pas anodin: le « fullback » correspond à un poste clé au football américain. À la fois dernier défenseur et premier attaquant, le joueur est fondamental et doit savoir gérer chaque situation qui se présente. Voilà un beau résumé de l’âme du FIAT Fullback, pick-up italien robuste et fiable en toutes circonstances, qui n’en demeure pas moins explosif quand cela est nécessaire.

L’habitacle est correct et sans artifices, avec quelques petits détails rustiques ici et là (utilisation de plastiques durs etc…) nous rappelant par la même occasion le rôle primaire d’un pick-up: franchir et charger. Le Fullback peut assumer jusqu’à 1100 kg en charge utile avec sa benne longue de 1,52 m, ce qui le place confortablement dans la moyenne. Le marche-pied fourni de série et le blocage différentiel central facilitent sans aucun doute son utilisation quotidienne. Sa garde au sol permet à ce véritable 4×4 d’arpenter toutes les routes possibles et imaginables, aussi torturées soient-elles.

Fiche technique :

L x l x H : 5285 x 1785 x 1775 mm
Benne : 1,52m
Moteur : 4 cyl
Cylindrée : 2442 cm3
Puissance : 181 ch
Consommation : 7,1 L / 100
CO2 : 186 g/km
Tarif : de 29310 € à 38900 €


FORD RANGER

Ford-Ranger-1
Ford-Ranger-3
Ford-Ranger-2
Arrow
Arrow
Slider

Le succès du Ford Ranger tient entre autres à son design séduisant. La marque américaine a su restyler avec brio son pick-up phare, autant en termes de motorisation que de look. Le Ford Ranger est disponible en trois carrosseries: cabine simple (pas de place passager arrière), super cab (deux strapontins à l’arrière) ou double cab (deux vraies portes arrière et banquette trois places).

L’espace intérieur est assez correct, toutefois, les passagers arrière pourront se sentir légèrement à l’étroit, même dans sa version double cab. Ceci dit, dans sa version haut de gamme « Wildtrack », le Ford Ranger peut se targuer d’être un pick-up premium grâce notamment à son habitacle repensé et sa technologie embarquée.

Mais c’est lorsqu’on regarde son côté d’utilitaire que les qualités du Ranger font parler. Il possède une des plus longue benne parmis ses concurrents (1,55 m), qui peut être protégée au choix par un hard-top ou un volet. Le Ranger est également plutôt costaud vu qu’il peut s’occuper d’une charge utile allant jusqu’à 1300 kg. Ses capacités en termes de franchissement et de tractage sont indéniablement de gros atouts.

Le Ford Ranger est un savant mélange d’utilitaire avec des airs de SUV, ce qui lui permet d’être utilisé au quotidien dans un cadre professionnel, même dans des environnements hostiles, tout en procurant une expérience de conduite digne de ce nom. Dans un marché où la concurrence fait rage, le Ford Ranger reste le pick-up le plus vendu en Europe. Mais pour combien de temps encore ?

Fiche technique :

L x l x H : 5362 x 1860 x 1815 mm
Benne : 1,55 m
Moteur : 2,2 TDCi 4 cyl ou 3,2 TDCi 5 cyl
Cylindrée : 2198 à 3198 cm3
Puissance : 160 à 200 ch – 380 à 470 Nm
0-100 km/h : 12,6 s – 10,4 s
Vmax : 160 km/h à 175 km/h
Consommation : 9,7 L / 100
CO2 : 256 g/km
Tarif : 36500 à 40600 €


MERCEDES-BENZ CLASSE X

Mercedes-Benz-Classe-X-1
Mercedes-Benz-Classe-X-3
Mercedes-Benz-Classe-X-2
Arrow
Arrow
Slider

Arrivé parmi les derniers sur le marché, le constructeur allemand n’a pas perdu de temps en cherchant à se singulariser face à la concurrence. Le Classe X est une véritable Mercedes.

Tout comme l’Alaskan, la plateforme de la Mercedes-Benz Classe X est la même que celle du Nissan Navara. Toutefois, la marque à l’étoile se devait de faire mieux afin de pouvoir prétendre à l’appellation officieuse de « pick-up premium ». La meilleure des façons pour se démarquer: faire du Mercedes. Ainsi, la face avant est dans la pure tradition de la marque allemande: grosse calandre à deux barrettes ornée de l’étoile. Plus long, plus large, plus bas que le Navara, il en est d’autant plus stable et confortable. C’est pourtant l’intérieur qui vaut vraiment le détour, dans le pur esprit de la gamme actuelle. L’utilisation du cuir dans l’habitacle est une option qui ne laisse pas indifférent. Le côté rustique de l’utilitaire semble assez éloigné. Mais cette impression doit être tempérée, car le Classe X reste malgré lui un pick-up, avec un confort certes amélioré, mais à des années-lumière des berlines de la marque à l’étoile. Le classe X est bel et bien un utilitaire pouvant transporter jusqu’à 1100 kg de chargement ou tracter 3500 kg, toutes les qualités nécessaires à l’utilitaire sont là. La plus grosse déception réside dans le moteur, un 4 cylindres turbo qui se trouve également dans le… Renault Trafic. Toutefois, un V6 diesel de 258 chevaux « made in Germany » devrait arriver assez rapidement, pour notre plus grand plaisir. Avec des tarifs allant de 36780 à 53000 €, le Classe X est le plus cher des pick-up à ce jour.

Fiche technique :

L x l x H : 5340 x 1920 x 1819 mm
Benne : 1,58 m
Moteur : 4 cyl turbo
Cylindrée : 2298 cm3
Puissance : 190 chevaux – 450 Nm
0-100 km/h : 11,8 s
Vmax : 175 km/h
Consommation : 12 L / 100
CO2 : 207 g/km
Tarif : 36780 à 53000 €


MITSUBISHI L200

Mitsubishi-L200-1
Mitsubishi-L200-3
Mitsubishi-L200-2
Arrow
Arrow
Slider

Fabriqué par le constructeur japonais Mitsubishi, le L200 est à juste titre considéré comme plutôt joli. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles le FIAT Fullback s’en est largement inspiré. Le L200 est présent sur le marché depuis 1971 et vit actuellement sa cinquième génération depuis 2015.

En Europe, le Mitsubishi L200 n’est disponible que dans sa version quatre portes ( « Club Cab » ou « Double Cab »). L’intérieur est plutôt moderne, bien agencé et fonctionnel. Les amateurs de technologie apprécieront l’écran central de série. Ceci dit, comme bien souvent avec les pick-up, le confort sur les places arrière n’est pas nécessairement au rendez-vous, surtout sur les longues distances.

Nonobstant l’évolution technologique (démarrage sans clé, climatisation bizone etc…) et les aides à la conduite (régulateur de vitesse, aide au démarrage de côte etc…), le L200 reste fidèle à son ADN de véhicule utilitaire. Son moteur lui permet de tracter jusqu’à 3100 kg (ce qui n’est pas fameux par rapport à ses concurrents), ou de déplacer 1030 kg dans sa benne. Sa structure a été rigidifiée, ce qui rend le L200 plus robuste. Toutefois, nous ne pouvons que constater que le L200 est devenu plus polyvalent, pour le plus grand bonheur des clients privilégiant une utilisation loisir à une utilisation professionnelle.

Fiche technique :

L x l x H : 5205 x 1785 x 1775 mm
Benne : 1,47 m
Moteur : 4 cyl
Cylindrée : 2400 cm3
Puissance : 154 à 181 ch – 480 à 430 Nm
0-100 km/h : 10,2 s
Vmax : 169 km/h – 179 km/h
Consommation : 12 L / 100
CO2 : 169 à 189 g/km
Tarif : 27480 à 40450 €


NISSAN NP300 NAVARA

Nissan-NP300-Navara-1
Nissan-NP300-Navara-3
Nissan-NP300-Navara-2
Arrow
Arrow
Slider

Plébiscité par la presse spécialisée, le Nissan NP300 Navara dernière génération est disponible en France depuis 2016. Le pick-up est disponible en deux versions: basique (« King Cab ») et haut de gamme (« Double Cab »). Seule la version haut de gamme dispose du moteur 2.3 DCi de 190 chevaux et de la boîte automatique.

Le NP300 Navara réussit à merveille la polyvalence entre l’utilitaire et véhicule loisir. L’intérieur s’est modernisé par rapport aux anciennes générations, s’inspirant des SUV de la marque (comme le Qashqai). Certaines aides à la conduite ont fait leur apparition, comme l’aide au démarrage en côte ou le freinage d’urgence. Toutefois, en termes de confort, bien que le Navara se soit efforcé d’abandonner la rusticité des précédentes générations, il ne tient clairement pas la route face à un Volkswagen Amarok.

Sa capacité de tractage a été augmentée pour atteindre 3500 kg, ou charger jusqu’à 1220 kg dans sa benne de 1m58 (une des plus grandes du marché). Ce qui est plutôt pas mal. Seul petit bémol: seule une transmission intégrale enclenchable est proposée et le mode 4×4 n’est donc pas permanent. Malgré tout, les aptitudes tout-terrain du Navarra sont correctes, mais ne semblent pas justifier son statut de chouchou, a fortiori quand on sait que le Ranger reste le pick-up le plus vendu en France.

Fiche technique :

L x l x H : 5330 x 1850 x 1840 mm
Benne : 1,58 m
Moteur : 4 cyl
Cylindrée : 2300 cm3
Puissance : 160 à 190 ch – 403 à 450 Nm
0-100 km/h : 12 s – 10,8 s
Vmax : 172 km/h – 180 km/h
Consommation : 6,4 L / 100
CO2 : 169 g/km
Tarif : de 28000 € 41000 €


RENAULT ALASKAN

Renault-Alaskan-1
Renault-Alaskan-3
Renault-Alaskan-2
Arrow
Arrow
Slider

Renault fait partie des constructeurs arrivés un peu sur le tard dans le marché grandissant des pick-up. Comme un cheveu sur la soupe, l’Alaskan est arrivé pour se frayer une place. Commercialisé dès septembre 2017 dans son unique version double cabine, ce pick-up a tout pour plaire vu qu’il propose cinq vraies places.

Cousin du Nissan Navara avec qui il partage beaucoup de similitudes, dont le chassis, la boîte et le moteur, l’Alaskan est légèrement massif. Nul doute que ce pick-up n’est pas forcément le véhicule idéal pour la ville. Plus adapté aux grands espaces et à un cadre rural, l’Alaskan perd légèrement en polyvalence.

Tout comme le Navara, l’Alaskan est une réussite esthétique qui fait l’unanimité. Toutefois, l’énorme losange qui orne la calandre n’est pas très discret. L’Alaskan sait vivre avec son temps, comme en témoigne son intérieur somme toute assez moderne: prises 12 V, GPS intuitif, port USB et Bluetooth (tout du moins dans la version haut de gamme « Intens »). Mais l’âme du pick-up est intacte, avec une benne de 1,57 mètres, une des plus longues du segment (enfin, avec le Navara, vous l’aurez compris). La transmission intégrale facilite les 3500 kg de charge pouvant être remorqués par ce mastodonte. Il est proposé à partir de 36860 €, soit quelques milliers de plus qu’un Navara. Peut-être que la marque au losange bénéficie d’une meilleure aura, mais tout de même, un tel écart pour la même voiture (ou presque) n’est pas vraiment justifié.

Fiche technique :

L x l x H : 5399 x 2050 x 1841 mm
Benne : 1,57 m
Moteur : 4 cyl 2,3 DCi
Cylindrée : 2298 cm3
Puissance : 160 à 190 ch – 403 à 450 Nm
0-100 km/h : 10,8 s
Vmax : 172 km/h – 180 km/h
Consommation : 6,9 L / 100
CO2 : 167 g/km à 183 g/km.
Tarif : 36860 à 45960 €


TOYOTA HILUX

Toyota-Hilux-1
Toyota-Hilux-3
Toyota-Hilux-2
Arrow
Arrow
Slider

Le Toyota Hilux fait partie de la grande famille des pick-up depuis 1968. La dernière génération du Toyota Hilux sortie en 2016 propose, comme le veut la tendance, un niveau d’agrément de conduite et de confort exceptionnels. Véritable pick-up polyvalent, il a toutefois su rester simple et authentique.

Et là se trouve la clé de sa longévité exceptionnelle. Discret, sobre mais diablement efficace, le Toyota Hilux fait le boulot qu’on lui demande de faire. La longueur de la benne (1,45 m) et sa capacité de charge en font un allié de taille dans un cadre professionnel / utilitaire. La motorisation de ce modèle phare a été simplifiée avec un seul choix possible: le moteur 2,4 L D-4D de 150 chevaux.

Le Toyota Hilux est proposé en 3 finitions « LeCap », « Légende » et « Lounge » (haut de gamme). Pourtant, quand on le compare avec ses concurrents, le Toyota Hilux semble moins excentrique, autant de par ses lignes que par le peu d’options proposées. L’unique motorisation va également en ce sens. Son unique défaut? Son prix. Vendu à partir de 26322 € et pouvant aller jusqu’à 42000 €, cela paraît cher payé eu égard à la concurrence. Quand bien même le Hilux ne manque d’aucune qualité, il peut sembler moins séduisant que les autres pick-up sur le marché. Pour autant, il ne faut pas enterrer un symbole trop vite!

Fiche technique :

L x l x H : 5330 x 1855 x 1815 mm
Benne : 1,45 m
Moteur : 4 cyl turbo
Cylindrée : 2393 cm3
Puissance : 150 ch – 400 Nm
0-100 km/h : 13 s
Vmax : 170 km/h
Consommation : 8,2 L / 100
CO2 : 194
Tarif : 35000 €


VOLKSWAGEN AMAROK

Volkswagen-Amarok-1
Volkswagen-Amarok-3
Volkswagen-Amarok-2
Arrow
Arrow
Slider

Arrivé en 2009 sur le marché des pick-up, donc avec un train de retard par rapport à la concurrence, le Volkswagen Amarok était initialement prévu pour le marché sud-américain. Mais il a su séduire jusqu’en Europe, encore plus depuis son restylage en 2016. Son atout majeur reste son V6 diesel. Bien qu’assez gourmand, il s’agit de l’unique modèle à proposer ce genre de motorisation. D’ailleurs, seule la motorisation la plus puissante est commercialisée en France (224 chevaux). Quoiqu’il en soit, l’Amarok échappe de toutes façons au malus automobile, comme tous les pick-up.

La liste des accessoires est particulièrement longue, même pour ce genre d’auto: couvre-tonneau, hard-top, marche-pied ou même feux additionnels sur le toit (ce qui ferait presque penser à une voiture de safari). L’Amarok est un pick-up digne de ce nom. Robuste et efficace, il peut assumer jusqu’à 1160 kg en charge utile dans sa benne de 1,56 m. Blocage de différentiel arrière, aide à la descente, il s’agit du seul pick-up à offrir trois types de transmission (intégrale permanente, enclenchable ou propulsion). L’Amarok reste un utilitaire qui « fait le job », mais ce n’est pas sa plus grande qualité. En effet, c’est le confort dans l’habitacle qui retient davantage l’attention, a fortiori dans sa version haut de gamme « Aventura ». A l’intérieur, l’Amarok se distingue de ses concurrents par l’utilisation de plastiques de qualité et de cuir, le tout dans une finition somme toute irréprochable. Il y aura une belle bataille allemande à mener face au Mercedes Classe X, qui se place d’emblée dans un segment premium.

Fiche technique :

L x l x H : 5254 x 1954 x 1834 mm
Benne : 1,56 m
Moteur : V6 3,0 TDI
Cylindrée : 2967 cm3
Puissance : 224 ch – 550 Nm
0-100 km/h : 13,3 s – 10,4 s
Vmax : 169 km/h – 183 km/h
Consommation : 11 L / 100
CO2 : 203 g/km
Tarif : 34000 à 50000 €


CHEVROLET SILVERADO

Chevrolet-Silverado-1
Chevrolet-Silverado-3
Chevrolet-Silverado-2
Arrow
Arrow
Slider

Quand bien même le constructeur américain Chevrolet soit davantage connu pour sa Corvette (cf. dossier américaines), il ne faut pas oublier qu’il a également un pied dans le marché des pick-up. Depuis 1998, Silverado est le nom de la gamme de pick-up de la marque (qui est également vendue par GMC sous le nom de Sierra).

C’est en 2007 que la nouvelle génération des Silverado arrive. Beaucoup plus modernes, massifs et lourds (de 2,1 tonnes à 3,5 tonnes), ils sont entièrement restylés. En plus de toutes les technologies embarquées vues jusqu’à présent, le Silverado offre le « Android Auto », et rares sont les pick-up français dans cette situation. Le Silverado est disponible dans des configurations différentes: Silverado basique, High Country (haut de gamme), ou LTZ (plus axé sur une pratique tout-terrain). Par rapport à nos pick-up français, l’habitacle est plutôt spacieux, même si le Silverado est légèrement moins confortable que ses rivaux.

Sous le capot, un large choix est proposé. Soit le V6 4,3 L essence de 285 chevaux, ou alors quatre V8 différents : 4,8 L pour 310 chevaux, 5,3 L pour 355 chevaux, 6 L pour 385 chevaux et enfin le 6,2 L pour 420 chevaux. Le Silverado est inébranlable en termes de franchissements et de charges (5600 kg en remorquage): ultra-résistant, il permet au professionnel de travailler en toute sérénité. Le colosse peut compter sur une transmission soit intégrale soit propulsion, et d’une boîte automatique à huit rapports.

Fiche technique :

Moteur : V6 4,3 L ou V8 (4,8 – 5,3 – 6 – 6,2 L)
Cylindrée : N.C.
Puissance : 285 à 420 ch -1200 Nm max
Vmax : 185 km/h
Consommation : 15,2 L / 100
CO2 : N.C.
Tarif : de 30995 à 66000 $


DODGE RAM 1500

Dodge-RAM-1500-1
Dodge-RAM-1500-3
Dodge-RAM-1500-2
Arrow
Arrow
Slider

Loin des extravagances de la Viper, le constructeur américain Dodge propose également sa gamme de pick-up. Les Dodge RAM. Comme bien souvent, ce modèle est proposé dans plusieurs configurations (ST, SXT, SLT etc…), avec des cabines de tailles différentes, allant du pick-up musclé à des modèles plus luxueux. Véritable caméléon, il se métamorphose à chaque niveau de finition pour atteindre l’excellence. Certains sont faits pour être purement fonctionnels, et d’autres atteignent des niveaux de confort dignes d’une berline (Dodge RAM 1500 Laramie).

Récemment le Dodge RAM a subi une refonte visuelle sur le modèle « REBEL » avec notamment une nouvelle calandre: le traditionnel rectangle entrecoupé d’une croix est remplacé par le sigle « RAM ». Ce modèle a été créé pour concurrencer le fameux Ford F150 Raptor.

Le Dodge RAM 1500 propose plusieurs moteurs, tous puissants et efficaces, qui vont du V6 3,6 Pentastar au V8 5,7 L Hemi qui développe 395 chevaux.

En termes de remorquage, il peut s’occuper d’une charge de 4800 kg, très inférieur au Silverado (mais meilleur que ses concurrents européens). Toutefois, il se rattrape avec une meilleure finition et un confort accru. Avec un poids de 3100 kilos, il se situe dans la moyenne de ces pick-up américains, et au-delà de « nos » pick-up.

Fiche technique :

Moteur : V6 3,6 L ou V8 5,7 L HEMI
Cylindrée : 5654 cm3
Puissance : 305 à 395 ch – 550 à 569 Nm
Vmax : 175 km/h (bridé)
Consommation : 14 L /100
CO2 : N.C.
Tarif : de 26000 à 56400 $


FORD F-150 RAPTOR

Ford-F-150-Raptor-1
Ford-F-150-Raptor-3
Ford-F-150-Raptor-2
Arrow
Arrow
Slider

Il y a le Ford Ranger, puis il y a la Raptor. S’il devait y avoir un modèle qui symbolise à lui seul le pick-up américain, ce serait le Raptor. Il s’agit du nec plus ultra en termes de pick-up américains, à la popularité mondialement reconnue. Le Ford F-150 RAPTOR version 2017 est plus léger et plus puissant que la précédente génération. Disponible en version SuperCarb ou SuperCrew, il est polyvalent au possible. Esthétiquement, il possède dorénavant une nouvelle calandre ornée du lettrage « FORD », beaucoup plus délimitée (similaire au Dodge RAM 1500 REBEL).

Une fois dans l’habitacle, on retrouve tout l’équipement technologique du Ford Ranger (contrôle de descente, Start & Stop, régulateur de vitesse, commandes au volant etc…). Malgré son aspect de baroudeur et ses capacités d’utilitaire indéniables, la version 2017 du Raptor semble être davantage axée sur le confort du conducteur mais aussi des cinq potentiels passagers. Le syndrôme du pick-up premium semble avoir frappé le pays de l’Oncle Sam.

Fini le V8, le Raptor passe exclusivement au V6 3,5 L EcoBoost, développant 450 chevaux avec une boîte automatique de dix rapports. Cette motorisation lui fait gagner en puissance et lui permet de proposer des capacités tout-terrain de premier ordre. Un véhicule utilitaire qui va bien au-delà de ce qui lui est demandé. Les photos de présentation nous prouvent que ses capacités de franchissement ne sont pas remises en question, malgré son expérience de conduite optimisée et son gabarit.

Fiche technique :

Moteur : V6 3,5 L EcoBoost biturbo
Cylindrée : N.C.
Puissance : 450 ch – 580 Nm
Vmax : 170 km/h (bridée)
Consommation : 12 L / 100
CO2 : N.C.
Tarif : 75000 $ aux USA ou 117000 €
en France (importation)


GMC SIERRA 2500HD

GMC-Sierra-2500HD-1
GMC-Sierra-2500HD-3
GMC-Sierra-2500HD-2
Arrow
Arrow
Slider

Depuis 1996, le constructeur américain General Motors propose le Sierra chez GMC. Le GMC Sierra est le cousin du Chevrolet Silverado, avec qui il partage la même plateforme. A vrai dire, les deux sont pratiquement identiques sur le plan technique. Ce pick-up a été construit dans le but d’offrir aux professionnels un utilitaire personnalisable et modulable selon le secteur d’activité (trois types de cabine proposés). Un utilitaire qui sait également se montrer polyvalent, comme en témoigne sa version Denali (haut de gamme).

Il s’agit donc avant tout d’un véhicule professionnel, mais optimisé au point d’en devenir presque un véhicule de statut. Toutefois, nombreux sont ceux qui reprochent à GMC l’utilisation trop poussée de chrome. Esthétiquement, les GMC sont aisément reconnaissables à leur énorme calandre angulaire, de loin la plus grosse de tous les pick-up américains.

Sous le capot, un V8 Vortec de 6 L développant 360 chevaux, ou un V8 6,6 L Duramax générant 420 chevaux. De quoi procurer une expérience de conduite plus que convenable, autant dans un cadre habituel que dans un cadre professionnel plus rude. Tous les modèles GMC Sierra 2500HD ne proposent qu’une boîte automatique à six rapports. Le GMC Sierra est la rivale parfaite des Dodge RAM 2500 ou 3500. L’entrée de gamme est légèrement plus onéreuse que la Chevrolet Silverado. Mais les versions haut de gamme se situent dans la même fourchette.

Fiche technique :

Moteur : V8 Vortec 6L ou V8 6,6 L bi-turbo
Duramax
Cylindrée : N.C.
Puissance : 360 à 420 ch
Consommation : 13 L / 100
CO2 : N.C.
Tarif : 40000 à 70000 $


NISSAN TITAN XD

Nissan-Titan-XD-1
Nissan-Titan-XD-3
Nissan-Titan-XD-2
Arrow
Arrow
Slider

Le jeu de mot est trop facile, mais le Nissan TITAN XD du constructeur japonais fait véritablement office de titan face à ses concurrents américains, qui bénéficient pourtant d’un certain aura dans le segment du pick-up. Le Nissan XD a tout compris: imposant et lourd, ce véhicule porte vraiment bien son nom.

Ce pick-up japonais est prêt pour toutes les besognes découlant de la vie de chantier. Le Titan XD est tellement axé travail, que ses sièges sont imperméables et à l’épreuve de l’usure, et il a même prévu un espace suffisant en son sein afin de pouvoir s’étirer après une dure journée de labeur! Aides à la conduite, sièges chauffants, Start & Stop sont autant de petits détails qui vont en ce sens. On ne plaisante pas avec le confort, chez Nissan.

En termes de motorisation, nous avons le V8 5L Turbo Cummins de 310 chevaux et 750 Nm (un diesel adapté aux chargements les plus lourds) ou le V8 5,6 L essence de 390 chevaux et 530 Nm. Ceci lui permet d’avoir de grosses capacités de remorquage (5460 kg). Relativement plus long que ses concurrents (environ 6m) et plus lourd (3400 kg), sa benne s’adapte à tout type de chargement et de besoins. Le différentiel arrière à blocage électronique est d’une grande aide afin de franchir tout obstacle pouvant se dresser sur sa route. Malgré un intérieur plus que confortable et des prestations de qualité, le Titan XD ne cache pas sa vocation de véhicule utilitaire avant tout.

Fiche technique :

Moteur : V8 5 L bi-turbo ou V8 5,6 L
Cylindrée : N.C.
Puissance : 310 à 390 ch – 530 à 750 Nm
Consommation : 13,4 L / 100
CO2 : N.C.
Tarif : 46200 à 76000 $


TOYOTA TUNDRA

Toyota-Tundra-1
Toyota-Tundra-3
Toyota-Tundra-2
Arrow
Arrow
Slider

Encore un pick-up venu du pays au soleil levant! Même s’il ne fait pas office de favori dans le segment et qu’il se vend beaucoup moins, le Toyota Tundra séduit, notamment avec sa gamme TRD Pro. Commercialisé depuis 1999, le Toyota Tundra en est actuellement à sa deuxième génération depuis 2007. Il s’agit d’une version bien plus massive que le Toyota Tacoma. Le Tundra est proposé en plusieurs versions, dont la plutôt haut de gamme « 1974 Edition » bardée de cuir, ou la TRD PRO tout-terrain, qui est plus proche des Dodge RAM 1500 REBEL ou Ford F-150 Raptor. Le seuil de caisse de la Tundra est si haut que l’embarquement peut s’avérer difficile sans marche-pied, même pour un adulte.

Sous le capot, plusieurs motorisations sont proposées : soit le V8 i-Force de 4,7 L développant 280 chevaux (boîte automatique à cinq rapports), soit le V8 i-Force de 5,7 L développant 381 chevaux (boîte automatique à six rapports). Sa consommation mixte de carburant est de loin la plus gourmande de tous les pick-up vus dans ce dossier. Une boîte de vitesse automatique à six rapports transmet la puissance aux quatre roues motrices, et un différentiel arrière autobloquant font partie des éléments de série sur le Tundra et en font un véhicule utilitaire de qualité, pouvant braver tous les terrains possibles et imaginables.

Fiche technique :

Moteur : V8 4,7 L ou V8 5,7 L
Cylindrée : N.C.
Puissance : 280 à 381 ch
Consommation : 16,3 L / 100
CO2 : 194
Tarif : 23900 à 53400 $

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *