essentielle

La production de l’e-Tron revue à la baisse, la fin de la Série 3 Gran Turismo, complications avec le partenariat avec Renault …

Audi

La production de l’e-Tron revue à la baisse

L’électrification des gammes automobiles passe par inéluctablement par les batteries. Or, Audi fait face à un problème d’approvisionnement de celles-ci (son fournisseur coréen jouissant d’une situation de monopole). C’est pourquoi le constructeur allemand a décidé de changer ses plans et réduire son objectif d’assembler 60000 Audi e-Tron en 2019. En effet, dorénavant, ce sont 45000 unités qui verront le jour. Des problèmes ayant des conséquences bien réelles donc, avec en outre le report à 2020 du lancement de leur second modèle électrique, l’e-Tron sportback.

e-Tron

La nouvelle Audi S4 passe au diesel

Alors que Porsche a décidé d’arrêter les motorisations Diesel sur ses voitures, Audi a choisi la stratégie opposée. Les nouvelles Audi S4 et S4 Avant vont adopter un moteur diesel, un bloc V6 3,0L TDI – le même que celui de la S5, S6 et S7. Ces moteurs diesel seront destinés à l’Europe en revanche, alors que les moteurs essence ne seront vraisemblablement plus commercialisés sur le vieux continent. Du coup, la boîte automatique Tiptronic et la transmission quattro sont de la partie.

Audi S4

Audi investit dans l’hydrogène

Compte tenu de la rareté des matières premières nécessaires à la fabrication des batteries électriques, Audi souhaite diversifier son offre. C’est pourquoi le constructeur a investi dans l’hydrogène, pour accélérer son développement et proposer une alternative crédible. En effet, la technologie de l’hydrogène doit mûrir, et nécessite de plus petites batteries lithium-ion. Plusieurs prototypes de véhicules “h-tron” sont déjà en train d’être testés, et un premier véhicule de série sera prêt à la location dès 2021.

hydrogène

BMW

BMW n’ira pas au Congo pour ses batteries

Les constructeurs doivent chercher à s’approvisionner en matières premières pour faire construire leurs batteries de véhicules électriques. Le Congo est une des grandes réserves mondiales de cobalt, minerai utilisé dans la fabrication des batteries, mais est également pointé du doigt pour la pollution, ou le travail d’enfants. C’est pourquoi BMW a décidé de ne pas s’approvisionner au Congo pour ce minerai précieux, mais de privilégier le Maroc et l’Australie. Une manière pour le constructeur munichois d’éviter toute polémique.

batteries

La fin de la Série 3 Gran Turismo

Le grand patron du groupe BMW l’a confirmé, une fois le cycle de l’auto terminé, ils ne remplaceront pas la Série 3 Gran Turismo. En effet, ce modèle en particulier ne semble plus trop coller aux tendances du marché ni à la clientèle, qui semble lui préférer les SUV X1 ou X3, alors que cette auto avait justement été conçue pour une cible allergique aux SUV et autres monospaces. Clap de fin donc pour une berline familiale moderne aux dimensions supérieures, avec un espace à bord en nette augmentation, en pleine concurrence avec la Série 3 break.


Gran Turismo

BMW M Town : une première réussie

La première édition française du BMW M Town Festival s’est tenue au circuit de Nevers Magny-Cours, un événement dédié à la marque allemande. Propriétaires et passionnés ont pu profiter de plusieurs activités, comme s’essayer sur l’ancienne piste de Formule 1, tester les capacités off-road des SUV bavarois, tester les simulateurs de jeu ou encore prendre des leçons de glisse. La parade a réuni plus d’une centaine de véhicules BMW. Une manifestation réussie pour une première, malgré une météo capricieuse.

M Town

Mercedes

Un filtre à particules pour la Mercedes-AMG One

La future hypercar de la marque à l’étoile, qui s’appelle officiellement Mercedes-AMG One, devait initialement être livrée en 2019-2020. Mais les livraisons prendront du retard car Mercedes-AMG devra installer un filtre à particules pour se conformer au nouveau cycle WLTP. Ceci permet de ne pas toucher à la puissance du moteur hybride de près de 1000 chevaux, tout en respectant la réglementation européenne.

particules

Quatre roues motrices et hybridation pour AMG

Le patron de Mercedes-AMG, Tobias MOERS, a laissé suggérer que la demande pour les véhicules propulsion est en train de disparaître, et que les clients souhaitent la transmission intégrale (jugée plus sécurisante et plus stable). C’est pourquoi à l’avenir, Mercedes-AMG devrait favoriser les modèles équipés de quatre roues motrices. La motorisation ne devrait pas dépasser les 639 chevaux actuels de l’AMG GT Coupé 4 portes. Par ailleurs, il a précisé que l’hybridation légère des moteurs sera démocratisée, tout comme les hybrides rechargeables.

AMG

Complications avec le partenariat avec Renault

Le groupe Daimler, propriétaire de Mercedes-Benz, fait état de difficultés concernant le partenariat avec Renault-Nissan. Ce dernier avait pour objectif un partage de modèles, de motorisations, mais également d’usines. Souhaitant effectuer des économies de plusieurs milliards du côté de Mercedes, le futur grand patron Ola Källenius devra s’atteler à améliorer le bénéfice d’exploitation de la marque à l’étoile. D’ailleurs, le nouveau partenariat avec Geely concernant Smart est un avant-goût de ces multiples changements à venir.

partenariat

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.