Mercedes-Benz A35 AMG Berline

Habitabilité et peu de changements

Mercedes-Benz nous fait encore un petit peu patienter pour la nouvelle A45 AMG. Cependant, le constructeur allemand ne chôme pas pour autant : voici la A35 AMG berline.

Ce modèle intermédiaire vient compléter la gamme de la nouvelle A35 AMG. Le maître mot pour caractériser cette voiture est sans doute l’habitabilité.

Cette A35 AMG berline est plus ou moins identique à la version à hayon, quand bien même elle soit légèrement plus aérodynamique (Cx supérieur). En effet, on y retrouve les nouveaux boucliers avant et arrière, ainsi que les deux canules d’échappement sur les flancs arrière de l’auto.

De série, l’A35 AMG berline est équipée de jantes 18 pouces (19 en option). La seule véritable différence notable consiste en l’apparition d’un petit spoiler typiquement sportif sur la malle arrière.

Dans l’habitacle, l’auto hérite de toutes les caractéristiques AMG, comme le volant à méplat, la sellerie simili cuir/tissu à surpiqûres ou encore les ceintures rouges. La version berline gagne une malle à l’arrière (soit 420 L de volume de coffre, +50L par rapport à la version à hayon).

L’instrumentation MBUX est également de la partie, avec la fameuse commande vocale. Le “Track Pace AMG” (en option) permet aux pilotes en herbe d’enregistrer leurs données lors de sorties circuit.

Sous le capot, on retrouve le 4 cylindres 2,0 L turbo développant 306 chevaux. La puissance est communiquée aux roues par une boîte automatique à sept rapports, double embrayage Speedshift.

La transmission intégrale 4Matic n’est pas spécialement typée “propulsion”. La répartition du couple varie entre 100% sur le train avant et 50/50 si le différentiel central est fermé.

previous arrow
next arrow
Slider

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.